Haut de page.

roulé dans la farine
pains sec et à l'eau

L'auteur d'un cambriolage perpétré de nuit dans une boulangerie à Toulon a été confondu par la farine dans laquelle il avait marché, laissant des traces de pas jusqu'à son domicile, a-t-on appris mercredi de source policière.

Vendredi, le jeune homme de 25 ans avait fracturé la porte d'une boulangerie, où il avait fait main basse sur la caisse.

Mais les policiers chargés de l'enquête ont noté sur place des traces de pas empreints de farine. En les suivant, ils ont grimpé sur la toiture de l'immeuble où ils ont trouvé quelques pièces de monnaie, puis ont franchi un couloir et sont redescendus sur le trottoir jusqu'à un autre immeuble.

Là, au deuxième étage, devant un appartement, ils ont découvert des chaussures enfarinées, dont les empreintes étaient identiques à celles relevées dans la boulangerie.

Interpellé, le jeune homme a reconnu les faits. Dans le cadre d'une procédure de médiation pénale, le parquet de Toulon l'a remis en liberté, lui imposant de dédommager la victime. Penaud, il a confié aux policiers que dans l'obscurité, il ne s'était pas rendu compte qu'il avait marché dans la farine.
Le Korrigan



    Pour aller plus loin...
    Articles
    roulé dans la farine [Presse]