Haut de page.

un tigre dans le moteur...
euh... dans l'appart...

NEW YORK (AFP) - La police s'est emparée d'un tigre de 180 kg qui vivait dans un appartement new-yorkais, lors d'une opération commando qui a également permis de saisir un caïman de 90 cm.
L'homme qui hébergeait le tigre, Antoine Yates, 37 ans, a expliqué avoir voulu reconstituer là "un jardin d'Eden": "C'est la vocation de ma vie. J'essaie de créer un jardin d'Eden, quelque chose qui manque dans ce monde", a-t-il expliqué à la télévision KYW de Philadelphie, où il a été hospitalisé après avoir été mordu à la jambe par son tigre, Ming. Une fois sorti de l'hôpital, il devrait regagner New York, pour se voir signifier son inculpation. La police était intervenue samedi dans le quartier de Harlem, après que l'homme se fut présenté aux urgences avec des morsures qu'il disait être de pit-bull. Mais les médecins ont vite compris qu'il ne pouvait s'agir de morsures d'un chien. Ayant localisé le domicile de l'homme, les policiers avaient percé un trou dans la porte de l'appartement pour repérer le tigre. Pendant ce temps, l'un de leurs collègues était descendu en rappel le long de la façade de l'immeuble pour tirer au travers de la fenêtre avec une arme chargée de tranquillisants. "Je l'ai vu dans les yeux", avait ensuite déclaré le policier de l'unité des urgences, Martin Duffy. "Il a chargé deux fois et j'ai tiré. Il a chargé une dernière fois et il a brisé la vitre". La police a transporté le félin, attaché à un brancard, jusqu'à une réserve naturelle de l'Etat de l'Ohio. Son propriétaire, âgé de 37 ans, a été arrêté. Un caïman de 90 cm a également été retrouvé dans l'appartement. Un second tigre, des bébés tigres, deux rottweilers, des lapins et une tarentule vivaient également dans ce cinq-pièces, jusqu'à ce que le reste de la famille - dont des enfants - ne les emmènent avec eux à Philadelphie en juin, selon les voisins. Les habitants de l'immeuble connaissaient l'existence des animaux, mais les services sociaux n'avaient jamais répondu à leurs plaintes.
Le Korrigan



    Pour aller plus loin...
    Articles
    un tigre dans le moteur... [Presse]