Haut de page.

Indeminsé pour vol d'arme virtuelle!
Crimes et Délits...

EKIN (Reuters) - Un tribunal chinois a ordonné à une société de jeux vidéos en ligne de rendre à un joueur des objets virtuels dérobés sur son compte par un pirate de l'internet, dont un stock imaginaire d'armes biochimiques.

Li Hongchen, 24 ans, avait consacré deux ans et 10.000 yuans (près de 170 euros) à acquérir des cartes à jouer, amassant des armes et des victoires dans le populaire jeu en ligne Hongyue, ou 'Lune rouge', avant que ses armes virtuelles ne soient volées en février dernier, a annoncé vendredi l'agence de presse Chine nouvelle.

Li a demandé à la société Beijing Arctic Ice Technology Development d'identifier le joueur qui a dérobé ses biens. La société a refusé, en disant qu'elle ne pouvait fournir aucune information relative à la vie privée d'un joueur, a ajouté la même source.

La police n'a pas non plus donné satisfaction à Li qui a donc porté l'affaire devant la justice, exigeant 10.000 yuans de compensation, a précisé Chine nouvelle.

'Cet équipement virtuel est le fruit de mon travail, de mon temps, de mon savoir et de mon argent, et bien sûr, il m'appartient', a déclaré Li à propos des biens virtuels qu'il a amassés en ligne.

Beijing Arctic Ice Technology Development a plaidé que la valeur de cette propriété n'existait que dans le jeu et n'était pour elle qu'une 'pile de données'.

La cour du peuple du quartier Chaoyang de Pékin a décidé jeudi que la société devait restaurer les éléments perdus du joueur, estimant la société responsable, en raison de failles dans le serveur des programmes qui ont facilité la tâche des pirates.

Le marché chinois des jeux vidéos en ligne a connu un boom ces dernières années. Selon les analystes, il devrait représenter un chiffre d'affaires de près de deux milliards de yuans (195 millions d'euros) cette année et progresser de plus de 100% par an.
Le Korrigan



    Pour aller plus loin...
    Articles
    Indeminsé pour vol d'arme virtuelle! [Presse]