Haut de page.

Trahi par la friture
un poisson nommé Wanda

AMSTERDAM (Reuters) - Un cambrioleur néerlandais s'est fait prendre en train de faire cuire du poisson, l'odeur de la friture ayant réveillé la propriétaire de la maison où il s'était introduit, a annoncé lundi la police.

"L'homme était tranquillement en train de faire frire un poisson. La propriétaire dormait dans le grenier et a été réveillée par l'odeur. Elle l'a trouvé debout devant le four", a raconté une porte-parole des forces de l'ordre.

Le malfrat, âgé de 45 ans, a expliqué à la police son faible pour ce mets qu'il avait arrosé d'une bière prise dans le réfrigérateur. Son sac était uniquement rempli d'autres boissons.

"Cela n'arrive pas très souvent que la seule motivation d'un voleur soit la nourriture", a remarqué la porte-parole de la police.
Le Korrigan



    Pour aller plus loin...
    Articles
    Trahi par la friture [Presse]