Haut de page.

Les remords du braqueur
Le braqueur renvoie son butin par la Poste

ANGOULEME (AFP) - Un braqueur qui avait dérobé 45.000 euros dans les coffres-forts d'un grand magasin d'Angoulême a restitué son butin en le renvoyant par la poste au commissariat, en même temps qu'une lettre de remords.

Dans cette lettre, adressée également au quotidien La Charente Libre, le braqueur affirme "qu’il regrette son geste, qu'il est désolé et rend l’argent", a raconté le commissaire Benoît Desmartin, aussi surpris que ses collègues à l'ouverture du précieux colis postal. Vendredi dernier, l'homme avait réussi à s'introduire, Le visage dissimulé sous un masque de carnaval, dans les coffres-forts des Galeries Lafayette, où il avait dérobé l'argent. Surpris par deux employés, il avait pris la fuite malgré l'intervention rapide des policiers du commissariat, situé non loin.

L'enquête, qui n'a pas pu déterminer si le mystérieux braqueur était armé aux moments des faits, va se poursuivre, a précisé le commissaire Desmartin.
Le Korrigan



    Pour aller plus loin...
    Articles
    Les remords du braqueur [Presse]