Haut de page.

L'hôtelier jette le corps d'un client à l'eau
Et hop, à la flotte!

PEKIN (AP) - Le directeur d'une auberge du sud de la Chine a été condamné à six mois de prison pour avoir profané un cadavre, celui d'un de ses clients qu'il avait retrouvé mort et qu'il avait jeté dans une rivière afin d'éviter toute mauvaise publicité...

La victime, un toxicomane présumé, avait été retrouvé mort à l'auberge de Deng Jincai dans la ville de Haïkou par une femme qui avait passé la nuit avec lui à s'injecter de la drogue, rapporte l'agence Chine Nouvelle. Cherchant à éviter "les implications négatives de cette mort", Deng a enveloppé le corps dans la literie, l'a placé dans une boîte en carton et l'a emporté à l'arrière d'une moto jusqu'à une rivière voisine dans laquelle il l'a jeté.

La boîte a été emportée par le cours d'eau en flottant au fil de l'eau et a été découverte le 21 février dernier. Les enquêteurs sont remontés jusqu'au tenancier qui a été poursuivi pour "insulte au corps d'un défunt". AP
Le Korrigan