Haut de page.

L'évadé de l'Alberta n'avait pas quitté sa prison
Revue de Presse Occulte

CALGARY - Un prisonnier censé s'être évadé d'un pénitencier canadien a en fait été découvert sept semaines plus tard, caché dans le système de ventilation de l'établissement.
Raymond Tudor, 48 ans, condamné à la prison à vie pour un double meurtre, était porté manquant depuis le 26 mars de sa prison du sud de l'Alberta.
Les responsables de l'établissement n'ayant pu établir par quel chemin Tudor pouvait avoir joué les filles de l'air, ils commencèrent à se demander si leur hôte n'était pas resté dans l'enceinte du pénitencier.
Mardi, un gardien surprit de fait quelqu'un se cachant dans l'un des deux ateliers de la prison. Deux jours plus tard, un chien de la police montée trouvait Tudor caché dans le système de ventilation. Amaigri de 14 kilos, le prisonnier, qui n'a pas opposé de résistance lors de sa découverte, semble en bonne santé, a déclaré un porte-parole de l'administration pénitentiaire fédéral.
Les autorités ont conclu de cette affaire qu'il était possible de se déplacer d'un point à un autre de la prison par le système de ventilation et par des trous faits dans les murs des ateliers. Ils soupçonnent aussi un ou plusieurs détenus d'avoir aidé Tudor en le ravitaillant en nourriture.
Le Korrigan