Haut de page.

Une Brésilienne bien armée
Macho women with guns

SAO PAULO, Brésil (AP) - Répondant à un appel du gouvernement à la remise des armes à feu détenues par les particuliers, une Brésilienne a deposé vendredi à la police de Sao Paulo un véritable arsenal de près de 1.300 armes à feu.

La police n'a pas identifié la femme, mais celle-ci a expliqué aux forces de l'ordre quelque peu surprises qu'elle détenait cette véritable armurerie à domicile depuis la mort de son père, collectionneur d'armes, il y a huit ans.

Ce geste civique va en outre rapporter à l'ancienne propriétaire près de 200.000 reals (environ 54.000 euros). Pour inciter les Brésiliens à remettre leur armes à feu, le gouvernement paye en effet pour chaque pièce jusqu'à 300 reals (81 euros), en fonction du calibre et de l'âge.

L'objectif du gouvernement est de lutter contre la violence armée dans un pays qui compte annuellement, selon l'UNESCO, 27,1 homicides pour 100.000 habitants, soit le quatrième taux du monde. Plus des deux tiers de ces meurtres sont commis par armes à feu.

Tous les Brésiliens ne font pas preuve du même civisme. Dans l'Etat de Sao Paulo, 3.000 armes à feu ont été récoltées par la police depuis le début du programme le 15 juillet. Dans l'Etat de Rio, il y en a eu 1.100, mais la plupart sont anciennes, remontant parfois à la Seconde Guere mondiale.

Le gouvernement espère récupérer 80.000 armes à feu dans l'ensemble du mays d'ici au 23 décembre, date à laquelel une nouvelle législation sur les armes entrra en vigueur, qui interdira le port d'armes à feu en public et repoussera l'âge légal pour en posséder de 18 à 25 ans. les détenteurs d'armes devront en outre se faire inscrire auprès des ministères de la Défense et de la Justice.
Le Korrigan



    Pour aller plus loin...
    Articles
    Une Brésilienne bien armée [Presse]