Haut de page.

Reprennez-moi ma liberté!
le monde est fou

ROME (Reuters) - Un Italien âgé de 34 ans qui venait d'être remis en liberté se languissait tellement de sa cellule qu'il est venu frapper mercredi matin à la porte de son ancienne prison de Sassari, en Sardaigne, pour demander à être interné.

A en croire l'agence de presse italienne Ansa, l'homme, face au refus de ses anciens geôliers, est immédiatement allé porter plainte à la police, qui a fini par l'interpeller.

Il reviendra désormais à un juge de décider la nouvelle adresse du monsieur.
Le Korrigan



    Pour aller plus loin...
    Articles
    Reprennez-moi ma liberté! [Presse]