Haut de page.

L'armée syrienne égare un canon
Arthur, où t'as mis le canon?

BEYROUTH (AFP) - Des soldats de l'armée syrienne quittant en convoi le Liban ont dû rebrousser chemin après avoir découvert à la frontière qu'une pièce d'artillerie remorquée par un de leurs camions avait disparu.

Douze véhicules de transport militaire ont atteint dans la nuit de dimanche à lundi le poste-frontière de Masnaa, à 70 km à l'est de Beyrouth, mais au moment d'entrer en Syrie, les soldats ont découvert qu'une pièce d'artillerie s'était détachée du dernier véhicule du convoi, selon une source policière libanaise.

Des soldats syriens ont alors fait le trajet en sens inverse, traversant la vallée de la Bekaa, pour finalement retrouver le canon manquant au bord de la route dans la ville de Chtaura, à 20 km à l'ouest de la frontière. L'armée syrienne a entamé le 21 septembre un redéploiement limité au Liban, au terme duquel 3.000 soldats devraient avoir quitté le pays.

Après cette opération, qui devait prendre fin lundi selon un responsable militaire libanais, la Syrie maintiendra encore 15.000 militaires chez son voisin où elle exerce une influence sans partage.
Le Korrigan



    Pour aller plus loin...
    Articles
    L'armée syrienne égare un canon [Presse]