Haut de page.

Le "roi de l'évasion" récidive
les bonnes vieilles recettes...

ROME (Reuters) - Max Leitner, le "roi de l'évasion" des prisons d'Autriche et d'Italie, s'est fait la belle pour la quatrième fois dans la nuit de jeudi à vendredi en compagnie d'un trafiquant d'armes de la mafia.

Les gardiens de la prison de Bergame, dans le nord de l'Italie, n'ont découvert vendredi matin dans leurs cellules que des mannequins faits de guenilles et de carton. Selon la police, Leitner a dû bénéficier d'une aide extérieure pour effectuer une sortie aussi discrète.

Les autorités pénitentiaires de Bergame ont refusé de préciser comment ce braqueur professionnel de 45 ans et son dernier complice avaient réussi à prendre la poudre d'escampette.

Epinglé il y a un an dans un champ de blé, Leitner s'était d'abord évadé d'une prison autrichienne après s'être emparé d'un véhicule blindé en 1990. Capturé par la police italienne, il avait déclaré ensuite à des médias: "Les prisons autrichiennes sont médiévales. On est mieux dans une prison italienne."

Il s'était échappé alors en passant par une fenêtre de prison après s'être fait une corde avec des draps.
Le Korrigan



    Pour aller plus loin...
    Articles
    Le "roi de l'évasion" récidive [Presse]