Haut de page.

Calmars et cierges farcis à la cocaïne
Calamars shootés

LIMA (AFP) - Les traficants de drogue rivalisent d'imagination depuis deux semaines au Pérou où les policiers ont découvert coup sur coup des calmars farcis à la cocaïne ainsi que des cierges destinés à la traditionnelle procession catholique du "Seigneur des miracles" bourrés de poudre blanche.

La police anti-drogue péruvienne en coordination avec la DEA, son homologue américaine, ont découvert 880 kg de cocaïne dissimulés dans des calmars congelés. La cocaïne, qui avait remplacé l'encre du mollusque, était placée dans le corps, saupoudré auparavant de poivre pour détourner l'odorat des chiens. Le chargement destiné au Mexique devait être embarqué sur un bateau dans le port de Paita, au nord du Pérou.

Une dizaine de jours auparavant les policiers avaient mis la main sur 2,5 kg de cocaïne placé à l'intérieur de cierges utilisés pour la célèbre procession du "Seigneur des Miracles" la cérémonie religieuse la plus importante du Pérou. Les policiers avaient été intrigués par le poids inhabituel de ces gros cierges de 50 cm de haut sur 10 cm de diamètre. Chaque cierge renfermait en fait un demi kilo de cocaïne pure.
Le Korrigan