Haut de page.

La fin du monde est pour demain
ou après de main, disons 14 h32?

LONDRES (AFP) - Une enseignante britannique, qui souhaitait pousser ses élèves à profiter au mieux de chaque jour de leur vie, leur a raconté qu'une météorite allait bientôt s'écraser sur la Terre et qu'ils devaient tous rentrer chez eux et dire adieu à leur famille.

Selon le quotidien populaire Sun, l'enseignante, qui exerce dans un lycée privé de Manchester, a réalisé que ses déclarations avaient été mal comprises lorsque nombre des adolescents rassemblés se sont mis à pleurer. Elle a tenu ces propos devant près de 250 lycéens présents à l'assemblée matinale quotidienne du lycée catholique Saint-Mathieu. Prenant la parole en disant qu'elle avait de mauvaises nouvelles, elle a annoncé aux élèves, âgés de 13 ou 14 ans, qu'une météorite allait s'écraser sur terre d'ici une dizaine de jours, et qu'ils devaient rentrer chez eux pour dire un "adieu définitif" à leurs parents.

Devant la réaction des élèves terrifiés, dont beaucoup ont éclaté en sanglots, l'enseignante a rapidement expliqué qu'elle souhaitait seulement les encourager à "profiter de la vie". "Certains des enfants étaient persuadés à 100% qu'ils allaient mourir", a déclaré un parent d'élève au journal, ajoutant: "Dieu seul sait ce que cette enseignante pensait leur apprendre".
Le Korrigan



    Pour aller plus loin...
    Articles
    La fin du monde est pour demain [Presse]