Haut de page.

Effraction puis location
trop fort...

OSLO (AFP) - Situé dans les beaux quartiers, le trois-pièces était une aubaine. Mais la police norvégienne a arrêté l'homme qui y était entré par effraction et s'était enrichi en l'offrant à la location.

Profitant de l'absence momentanée du locataire légitime, l'inconnu avait posté un encart ainsi que des photos sur un site d'annonces immobilières sur internet offrant l'appartement de 60 m2 pour la somme très modique de 620 euros par mois. Sur la soixantaine de personnes appâtées, onze candidats floués avaient accepté de verser une caution de 1.855 euros chacun après avoir reçu un contrat de location apparemment conforme.

Le tabloïde Verdens Gang (VG), qui a publié l'information sur son site internet mardi, n'a pas précisé pas combien de temps la supercherie a duré. "C'est affreux que quelqu'un se soit introduit dans mon appartement et qu'il l'ait montré à tant de personnes. Je ne comprends pas comment il est entré", a déclaré le locataire légitime au journal.

L'intéressé, qui paie un loyer réel de 952 euros, donnait un concert dans une ville de province au moment des faits. La police a arrêté son hôte indésirable il y a une dizaine de jours. Une somme de 20.400 euros, soit l'équivalent des onze cautions, a été saisie sur le compte de l'intrus de 29 ans qui a reconnu les faits.
Le Korrigan



    Pour aller plus loin...
    Articles
    Effraction puis location [Presse]