Haut de page.

Un fusil AK-47 plaqué or
le magot est dans le gun

RIO DE JANEIRO (AFP) - Un fusil AK-47, entièrement plaqué or, a été découvert par la police dans la Favela de Rocinha, la plus grande de Rio, et appartiendrait à l'un des chefs du trafic de drogue local connu pour son obsession des bijoux.

La police a indiqué à la presse que le fusil doré de calibre 5.56 avait été trouvé au cours du week-end pendant une opération visant à capturer le trafiquant Erismar Rodrigues Moreira, surnommé "Bem te vi" (le nom d'un oiseau local).

Ce dernier est l'un des caïds du trafic de drogue de la Rocinha, une favela de 70.000 personnes qui surplombe les quartiers riches du sud de Rio. "Bem te vi" a la réputation d'être un gangster extravagant, obsédé par les bijoux en or avec lesquels il parade pour montrer son pouvoir et sa richesse.

Sur une photo récemment obtenue par la police, le trafiquant apparaît avec les bras et les doigts certis d'or, selon le quotidien populaire Extra. Bagues, bracelets, montres et colliers en or dont se parent les trafiquants sont en général obtenus en échange de la drogue. Les bijoux non utilisés sont fondus pour décorer leurs armes du métal précieux, selon la police. "Les petites pièces, comme la gachette, sont généralement en or massif", a souligné le journal O Dia, citant des sources policières. "Bem te vi" utiliserait également un autre fusil, modèle Sig-Sauer, avec ce type de gachette, a précisé le journal.

Selon les enquêteurs, 14 hommes de main de "Bem te vi" posséderaient aussi des armes en plaqué or comme signe de leur domination sur la favela. "Bem te vi a l'habitude d'être vu avec plus de cinq kilos d'or sur lui: collier, bracelet en forme de serpent et montre importée", affirme O Dia.

Il s'agit de la première arme en or découverte par la police. L'année dernière un fusil HK (Heckler & Koch) plaqué argent et incrusté d'or, appartenant probablement à "Bem te vi" avait déjà été saisi par la police.
Le Korrigan



    Pour aller plus loin...
    Articles
    Un fusil AK-47 plaqué or [Presse]