Haut de page.

vol à Notre-Dame
que fait Dagobert?

PARIS (AFP) - Une main de la statue en or de l'évêque Saint-Eloi a été dérobée à la cathédrale Notre-Dame de Paris.

La Confrérie de Saint-Eloi, qui regroupe les métiers associés aux métaux, s'est déclarée dans un communiqué "scandalisée par le vol à Notre-Dame de Paris de la main droite de la statue de Saint-Eloi", rappelant qu'elle détenait la statue "depuis plus de 500 ans". "C'est vrai, elle a été volée. Il y a quelques semaines de ça, des gens nous ont volé la main", a confirmé , a confirmé le recteur archiprêtre de Notre-Dame de Paris Patrick Jacquin. "On a déposé plainte.

On sait la journée, mais on ne sait pas comment, il n'y a pas eu d'effraction", a-t-il précisé, ajoutant que les monuments historiques avaient également été prévenus. Mgr Jacquin a souligné que cette main n'était "pas solidaire de l'ensemble de la statue". "Je ne savais pas que cette main se déboîtait ou se dévissait, donc c'est assez simple". Un responsable de la Confrérie Saint-Eloi, le "Grand mestre d'Isle de France" Olivier Bidou a précisé que la statue se trouvait dans une crypte spéciale au rez-de-chaussée de la cathédrale, et que rien ne lui était arrivé jusqu'alors.

Dimanche, "les Confréries de Saint-Eloi de France, de Belgique, de Hollande, d'Allemagne et d'Italie, en grande tenue d'apparat, seront présentes à la messe de 10H00 à Notre-Dame de Paris", selon le communiqué. "Saint-Eloi (588-659) a été ministre du roi Dagobert, évêque de Noyon où il est inhumé", rappelle la Confrérie, ajoutant qu'il est patron des orfèvres, métallurgistes et paysans, ainsi que certaines disciplines modernes, comme "avionneurs, imprimeurs et informaticiens".
Le Korrigan



    Pour aller plus loin...
    Articles
    vol à Notre-Dame [Presse]