Haut de page.

prison pour le tueur à gage
qui n'avait jamais eu l'intention de tuer

TOKYO (AFP) - Un 'tueur à gages' japonais autoproclamé qui s'était enfui, sans remplir ses engagements, avec l'argent d'une cliente qui l'avait recruté pour assassiner une rivale a été condamné mardi par un tribunal de Tokyo, à deux ans et demi de prison ferme pour escroquerie.

L'escroc, Takaharu Tabé, avait été arrêté en septembre dernier. Sa cliente s'était innocemment rendue au commissariat pour déposer plainte contre lui, sept mois après lui avoir versé 15 millions de yens (111.000 euros) pour qu'il tue l'épouse de son amant en lui administrant des produits chimiques mortels, crime qui n'a finalement jamais eu lieu. La cliente, une femme pompier de 32 ans, avait été elle aussi arrêtée mais elle n'a pas été inculpée, ses projets d'assassinat n'ayant été suivis d'aucun commencement d'exécution et en raison de son état psychologique.

Takaharu Tabé, 40 ans, qui était entré en contact avec sa victime par le biais d'un site internet douteux spécialisé dans les tueurs à gages, a quant à lui été reconnu coupable d'escroquerie avec préméditation. La justice a renoncé à l'inculper de crimes plus graves, après avoir établi qu'il n'avait jamais eu l'intention d'assassiner qui que ce soit.
Le Korrigan