Haut de page.

Dieu va perdre son permi
a-t-il passé l'alcootest

READING, Pennsylvanie (AP) - Un Américain qui signe du nom de "Dieu" risque de devoir changer de signature ou de rendre son permis de conduire.

Le ministère des Transports de Pennsylvanie a adressé mardi à Paul Sewell une lettre exigeant qu'il fournisse d'ici au 14 février un certificat de naissance et une carte de sécurité sociale ou qu'il renonce à son permis. La missive est arrivée moins d'une semaine après que la commission électorale du comté de Berks eut contesté la signature de "Dieu" sur un formulaire d'inscription.

Paul Sewell, chasseur de primes indépendant, explique qu'il signe ainsi les documents officiels car les fugitifs qu'il rattrape commencent toujours par s'exclamer "Oh mon Dieu!" Trouvant cela drôle, ses collègues le surnomment "Dieu".

Mais la loi de Pennsylvanie prévoit que le conducteur utilise sa signature habituelle sur son permis et que le ministère peut annuler le permis si le détenteur a fourni des informations incorrectes ou incomplètes.

Paul Sewell a fait appel auprès d'un tribunal du comté de Berks. "Je ne vois pas pourquoi ils annulent le permis de conduire que j'ai depuis l'âge de 16 ans alors que j'en ai 40", a-t-il protesté. Et de signer son appel "Dieu". AP
Le Korrigan



    Pour aller plus loin...
    Articles
    Dieu va perdre son permi [Presse]