Haut de page.

trahi par l'orthographe
pour devenir faussaire, apprend tes leçons

NICOSIE (Reuters) - Un Pakistanais, trahi par les fautes d'orthographe sur les cachets de son passeport, a été condamné par un tribunal de Nicosie à huit mois de prison pour faux et usage de faux.

"Ministère" était écrit "Menistère" et il manquait un "n" à gouvernement, rapporte mercredi le Cyprus Mail.

A part ces menues erreurs, la copie était presque parfaite.
Le Korrigan



    Pour aller plus loin...
    Articles
    trahi par l'orthographe [Presse]