Haut de page.

trahi par ses chaussures pour homme
le détail qui tue

LE CAIRE (AFP) - Un Egyptien, qui avait pris l'habitude de se déguiser en femme voilée pour se rendre discrètement chez sa maîtresse, a été trahi par ses chaussures masculines, rapporte dimanche la presse.

L'homme âgé de 30 ans était monté dans le wagon pour femmes, dans une station de métro du centre du Caire, pour se rendre auprès de sa dulcinée dans la banlieue de Masr al-Guidida. Caché sous le long "niqab" noir, un voile qui couvre la femme de la tête aux pieds, il se croyait en sécurité, ayant oublié un petit détail: ses chaussures.

L'une des passagères a remarqué les souliers qui dénotaient avec le reste de l'accoutrement et alerté, à force de cris et de gestes, les membres de la sécurité du métro qui ont arrêté l'impudent. Ce dernier, un étudiant à l'université d'Aïn Chams, a reconnu sa culpabilité. Son voile était le seul moyen d'éviter le regard scrutateur des voisins et des gardiens de l'immeuble de son amoureuse.
Le Korrigan



    Pour aller plus loin...
    Articles
    trahi par ses chaussures pour homme [Presse]