Haut de page.

Cachez ces feuilles...
... que je ne saurais voir.

LICHTFIELD (AP) - Un habitant de Lichtfield (Connecticut), sur la côte est des Etats-Unis, a dû effacer, sur injonction de justice, les dessins qu'il avait peints sur la façade de sa maison, représentant... de grandes feuilles de cannabis.

Christopher Seekins a été interpellé en octobre dernier quand la police a découvert à son domicile une centaine de plants de marijuana. Cet homme de 26 ans a expliqué qu'il s'agissait de chanvre, et d'un programme de recherche. Par la suite, Seekins a peint sur sa maison des feuilles du végétal en question, chacune accompagnée du mot "chanvre".

Les responsables de la municipalité ont expliqué avoir reçu des plaintes de riverains. Christopher Seekins n'en fait pas mystère, il a peint ces grandes feuilles d'herbe pour appeler de ses voeux une loi légalisant le cannabis. Il souligne aussi l'utilité du chanvre, qui entre dans la fabrication de produits comme le savon, les cosmétiques ou les cordages.

Lors de sa comparution jeudi devant le tribunal, Christopher Seekins a plaidé coupable de culture illégale de marijuana et une peine de 300 heures de travaux d'intérêt général a été requise. La justice a abandonné d'autres poursuites, dont détention de stupéfiants avec intention de les vendre. En contrepartie, Christopher Seekins a dû repeindre les murs de sa maison et s'est engagé à ne plus détenir ou consommer de drogues. AP
Le Korrigan



    Pour aller plus loin...
    Articles
    Cachez ces feuilles... [Presse]