Haut de page.

L'épée de Jeanne d'Arc
les cordonniers sont les plus mal chaussés...

REIMS (AFP) - Un médecin psychiatre a remis à la mairie de Reims l'épée de la statue équestre de Jeanne d'Arc, volée d'après lui par plusieurs de ses patients.

"Le médecin m'a dit: j'ai votre épée de Jeanne d'Arc dans mon cabinet", a expliqué l'adjoint à la Culture, Mario Rossi, qui se déclare "ravi" d'avoir retrouvé l'oeuvre d'art lundi. L'adjoint n'avait pas caché sa "colère" après la disparition de la pièce dans la nuit du 10 au 11 juin, alors que Reims célébrait sa fête annuelle en hommage à... Jeanne d'Arc, dont la statue se trouve à côté de la cathédrale. Les voleurs seraient de "jeunes gens", au nombre de "trois ou quatre", selon M. Rossi. Le médecin n'a pas révélé leur identité au nom du secret médical. "La médiatisation importante dont ce vol a été l'objet a permis aux patients de ce médecin de prendre conscience de la gravité de leur acte", affirme la mairie dans un communiqué. "Les métalliers champenois étudieront l'état de l'épée", précise-t-elle. Avant de la réinstaller dans la main droite de Jeanne, la mairie veut d'abord s'assurer de l'identité des auteurs des précédents vols. Le 10 juin, l'épée avait été en effet volée ou dégradée pour la quatrième fois en quatre ans. "On en a marre. Cela nous a coûté plus de 20.000 euros en quatre ans", avait alors déclaré M. Rossi.
Le Korrigan



    Pour aller plus loin...
    Articles
    L'épée de Jeanne d'Arc [Presse]