Haut de page.

Entretien avec Serge Laget
par la boutique Jocade


La boutique en ligne Jocade spécialisée dans la vente de jeux de société se fait un plaisir d'interviewer régulièrement les personnalité du petit monde du jeu de société. Voici donc l'interview de Serge Laget...

Mare Nostrum est sans doute le jeu à venir chez Descartes le plus attendu ! Imaginez plutôt : toute l'ampleur d'un Civilisation jouable en moins de 3h et servi par un mécanisme moderne et astucieux. Bref, tout ce dont les amateurs de grands jeux qui n'osaient plus exhumer leur vieux Civilisation rêvaient depuis des années ! L'heureux créateur de ce futur classique n'est autre que Serge Laget, complice de Bruno Faidutti sur Castel qui, cette fois, travaille en solo. C'est évidemment lui qui parle le mieux de son prochain jeu...

Salut Serge !
Hello les joyeux Jocadiens !

La dernière fois que l'on a entendu parler de toi, c'était pour Castel. Mais, tu as fait pleins d'autres trucs non ?
Pleins d'autres trucs, oui … mais la plupart dorment encore dans mes armoires ; quelques uns seulement sont passés à la prospérité grâce aux Dieux de l'Olympe : ' les éditeurs ' ! En fait, tout a commencé avec ' Le gang des traction-avant ', co-inventé avec Alain Munoz, pion d'or ' Jeux & Stratégie ' (eh, oui ! je vous parle d'un temps que les moins de 20 ans…) édité d'abord par International Team puis repris par Schmidt. Ensuite, quelques années plus tard, il y a eu ' Meurtre à l'Abbaye ' édité chez Multisim et récemment ' Castel ' édité chez Jeux Descartes. Tous deux commis avec le même acolyte : Bruno Faidutti.

Comment t'es venue l'idée de Mare Nostrum ? Tu t'es juste dit : 'Je veux refaire Civilisation en version jouable' ou la démarche à été complètement différente ?
Et bien, pour Mare Nostrum, c'est un peu inhabituel. Ce jeu est un vieux rêve de gamin que je mijote dans ma tête depuis de nombreuses années. Pour tout vous dire, il y a plus de 10 ans que j'avais fait fabriquer le moule pour les figurines de légions et de trirèmes en prévision du jour où je mettrai le jeu vraiment au point. J'ai même à un moment fait une pré-version du jeu avec seulement l'aspect commerce de marchandises autour de la méditerranée, pour mettre au point un système de production et d'échange qui tourne bien et corresponde vraiment à mes attentes.

Bon, en deux mots, c'est quoi Mare Nostrum ?
En 2 mots, c'est : Pas - Possible ! Bon, je vais quand même essayer de faire court … C'est un jeu de plateau pour 3 à 5 joueurs qui prend pour thème la naissance des civilisations autour du bassin méditerranéen. Ce n'est pas à proprement parler un wargame, mais plutôt un jeu de simulation-gestion genre ' Civilisation ' avec toutefois un développement des combats plus fouillés. Il y a bien sûr plein d'idées dans le jeu (je ne dévoilerai pas tout !) mais il y a 3 concepts caractéristiques : il n'y a que 3 phases de jeu par tour ce qui fait que, pour un ' grand ' jeu, il reste dynamique et relativement court ; ensuite le système de combat avec 3 options de conquête, tend à favoriser les interactions entre joueurs et enrichit les stratégies ; enfin, rien n'est stockable ! ni les marchandises, ni les unités militaires, … ce qui fait que les petits malins qui regardent les autres jouer en cumulant des forces pour gagner à la fin n'ont aucune chance à Mare Nostrum.

Le plus surprenant, c'est tout de même le fait que les règles tiennent sur trois pages, pour un tel jeu, c'est un exploit. Etait-ce un objectif que tu t'étais donné ?
C'est avec 3 pages de règles que j'ai présenté le jeu au concours de Boulogne-Billancourt. En fait, c'était un peu une gageure (et puis vous avez sans doute remarqué que j'adore le chiffre 3 !) de présenter un jeu de stratégie sans un ' livret ' de règles et il y aura sans doute 1 ou 2 pages supplémentaires dans la version commerciale dont la sortie chez Jeux Descartes est prévue en février 2002. Ceci dit, j'ai vraiment travaillé sur ce jeu en ayant toujours la volonté de simplifier les règles, de supprimer les mécanismes superflus qui n'apportent pas grand chose : pour moi, un bon jeu doit avoir des règles ' naturelles ', des mécanismes simples qui permettent une multitude de stratégies.

T'en a marre que je compare Mare Nostrum à Civilisation ?
Pas du tout ! Civilisation est un jeu génial avec un seul petit défaut : il est pratiquement injouable ! (il nous est arrivé de jouer 10 heures et de ne pas finir la partie …). Non, sans rire, ce jeu repose sur des idées excellentes : la matérialisation des civilisations par la population plutôt que par les armées ; les cartes qui représentent les progrès technologiques et qui permettent de personnaliser sa civilisation, etc … Il y a malheureusement un truc qui porte bien son nom dans le jeu, ce sont les calamités ! Elles sont lourdingues, assez aléatoires et doublent ou triplent le temps de jeu tellement elles sont galères à résoudre. Le pire, c'est que l'on ne peut pas simplement les supprimer, car c'est surtout grâce à elles que les différences entre joueur se font. Bon, en fait, après des années de labeur, j'ai réussi à mettre une variante qui va plutôt bien. Avis aux amateurs : si les Jocadiens me le demande gentiment, j'irai même jusqu'à la mettre sur leur site !

On m'a parlé d'un colosse de Rhodes dans le jeu, est ce vrai ?
Oui, mais ça c'est ' private joke ' entre les participants d'une partie mémorable faite pendant le week-end de Bruno Faidutti … (ah, ces Jocadiens ! ils sont partout...)

Mare Nostrum est-il vraiment à l'image que tu voulais lui donné, ou Descartes a t'il limité un peu ton élan créatif du fait de contraintes techniques, marketing ou financières.
C'est encore un peu tôt pour le dire, puisque je n'ai pas encore vu le résultat final. Ceci dit, et je ne fait pas de lèche en disant cela !, c'est pas le genre de la maison de concocter un produit qui ne soit pas en harmonie avec l'intention du créateur. Au contraire, la politique de Jeux Descartes serait plutôt d'associer les créateurs au maximum. Ce qui semble d'ailleurs tout à fait positif, car il n'y a rien de pire qu'un jeu qui sort avec des beugs (non, non, je ne donnerai pas d'exemple …)

Souvent, quand on parle de son dernier livre à un écrivain, il est à côté de la plaque car il est déjà en train d'écrire le suivant. Est-ce que pour toi aussi, Mare Nostrum est déjà de l'histoire ancienne ou bien as-tu toujours les mains dans le cambouis pour régler la mécanique ?
Oui, mais là non ! Parce que justement l'édition est un peu différée, alors j'ai pris le temps de repaufiner un ou deux points du jeu. Je joue donc encore très souvent et très régulièrement à Mare Nostrum.

C'est quoi ton prochain jeu ?
Oui, vous avez 2 minutes : et bien, il y a un jeu de Gobelin fait avec Bruno Faidutti qui est au point et dont des maquettes sont déjà parties chez des éditeurs (on croise les doigts) ; il y a un projet avec un autre pote, Thierry Gislète pour ne pas le nommer, d'un jeu de SF et aussi 2 projets perso dont les thèmes sont ultra-secret-défense et une suite à Castel pour 2 joueurs only. A part ça, c'est calme …

Un dernier Mot ?
'Volontiers', mais pas le dernier jeu !

Merci Serge !
Jocade