Haut de page.

Sénateur pas si futé
déontologie, t'es où?

ROME (Reuters) - Un sénateur italien a simulé un malaise pour être conduit en ambulance jusqu'au siège d'une chaîne de télévision en évitant les embouteillages, mais il a démissionné lundi après s'être fait étriller dans les médias.

Gustavo Selva, élu conservateur de 80 ans, a déclaré en direct samedi à la télévision qu'il n'avait pu se déplacer en voiture dans les rues de Rome, bloquées en raison de la visite du président américain George Bush en Italie.

"J'ai utilisé un vieux truc de journaliste", a-t-il dit.

Dans une lettre de démission adressée au président de la chambre haute, le sénateur d'âge vénérable, membre du parti Forza Italia de Silvio Berlusconi, fait l'éloge des ambulanciers pour "la rapidité et l'efficacité du service".

La ministre de la Santé, Livia Turco, ne s'en est guère amusée. "Ce canular insolent aurait pu avoir des effets tragiques si une autre personne avait vraiment eu besoin de cette ambulance", a-t-elle commenté. Le Sénat décidera par vote d'accepter ou non la démission de Selva.
Le Korrigan



    Pour aller plus loin...
    Articles
    Sénateur pas si futé [Presse]