Haut de page.

l'évasion du bracelet électronique
Don Lope de Villalobos y Sangrin

WASHINGTON (AFP) - Un homme qui devait comparaître devant la justice pour des crimes sexuels sur mineurs dans l'Arkansas (sud) a essayé de se scier la jambe à laquelle était accroché un bracelet électronique pour, semble-t-il, tenter de fuir avant son procès, a indiqué la police lundi.

Jerry Scholes, qui a finalement été condamné vendredi à 50 ans de prison pour des viols sur mineurs, avait commencé quelques jours avant la tenue de son procès, à scier sa jambe jusqu'à l'os au niveau du mollet, juste au-dessus du bracelet électronique qui enserrait sa cheville, a indiqué à l'AFP un responsable de la police locale, Doroteo Delacruz.

"On pense qu'il essayait de s'évader", a expliqué le policier, car "s'il était parvenu à se couper la jambe, il aurait réussi à ne pas déclencher l'alarme et il aurait eu 48 heures devant lui pour faire ce qu'il voulait".

Le suspect a peut-être voulu également se mutiler pour apparaître comme mentalement irresponsable à son procès et bénéficier d'un traitement spécial, a ajouté le policier.

"Il ne nous a jamais vraiment donné la raison pour laquelle il a fait cela, sauf peut-être à son docteur ou à un prêtre", a-t-il indiqué, précisant que des tests psychologiques avaient diagnostiqué Jerry Scholes comme étant sain d'esprit.
Le Korrigan



    Pour aller plus loin...
    Articles
    l'évasion du bracelet électronique [Presse]