Haut de page.

Les Coquelicots du Penjab
Sherlock



Fiche descriptive

Policier Historique

Sherlock

Tome 2

Eric Adam, Didier Convard

Jean-Louis Le Hir

Glenat

Grafica

Octobre 2008

Chroniques
Révélation
aux sources d'un mythe
Les Coquelicots du Penjab
une construction très ludique

Les enquêtes de jeunesse du plus grand des détectives. Un très bel hommage au héros immortel d'Arthur Conan Doyle, au travers d’aventures inédites.

Le jeune Sherlock Matthews, archéologue de formation devenu détective après le meurtre de sa mère, vient de décrocher sa première grosse affaire : retrouver le chat de la soeur de Mme Hudson, sa gouvernante. Une enquête indigne de celui qui se fait désormais appeler Sherlock Holmes ! Mais qu'il mènera avec cet étonnant sens de la déduction et ce cynisme las qui feront vite sa réputation. Sans se douter que cette affaire en apparence inintéressante le conduira bien vite vers un effroyable meurtre... ainsi que vers les plaisirs enivrants de l'opium...
un bon album !


une construction très ludique
Le premier tome de cette série aussi surprenante qu’audacieuse étant très convainquant, c’est tout naturellement que nous nous intéressons au second opus.

Le scénario de Didier Convard est plutôt bien construit et ménage un certain nombre de surprises au lecteur dont la fin très surprenante. Mais plus que la trame, c’est l’aspect ludique de série qui est son principal atout : les auteurs semblent prendre un réel plaisir à esquisser peu à peu le Shelrlock Holmes que l’on connaît, par petites touches, à la manière des impressionnistes… De son penchant pour la drogue à son sens du déguisement et de la mystification, en passant par cette enquête qui semble être un coup d’épée dans l’eau alors qu’elle pose les bases du mythe.
Néanmoins, après une introduction londonienne assez riche et un final fort élégant, l’intrigue connaît un petit passage à vide vers le milieu de l’album et on a l’impression qu’elle est un peu à l’étroit tant certains aspect semblent à peine esquissés, s’appuyant peut-être trop sur l’artifice bien connu des auteurs de BD qu’est l’ellipse…

Côté dessin, le style de Jean-louis Le Hir reste très surprenant. Avec ses encrages épais et une colorisation très classique, il pourra rebuter certains. Mais ce serait bien dommage de passer à côté de cette série, prélude aux aventures du célèbre détective…

Au final, Les Coquelicots du Penjab est un bon album, même s’il n’a pas la densité du premier tome…
Le Korrigan




Inspiration jeux de rôle

Cette fiche n' est référencée comme inspi pour aucun jeux de rôle.