Haut de page.

Inversion
Inversion


Fiche descriptive

Roman Graphique

Sylvie Gaillard, Frank Woodbridge

Alexis Chabert

Renaud Angles

Bamboo

Grand Angle

30 Mai 2018


16€90

9782818944998

Chronique

Paul est un musicien et un compositeur. Sa femme l'a quitté depuis déjà plusieurs semaines. En perte totale de repères, il choisit de noyer son désarroi dans les antidépresseurs et les somnifères.

Paul va s'accrocher de plus en plus à ses pilules qui lui procurent le plus grand des soulagements : la possibilité de dormir pour oublier son mal. Ses longues heures de sommeil remplies de rêves vont se perdre et se confondre jusqu'à absorber la réalité de son quotidien.

Paul va alors se mettre à mélanger ce qu'il vit et ce qu'il croit vivre.
un excellent album!


La grande dépression…
Inversion, planche de l'album © Bamboo / Chabert / Gaillard / Woodbridge / AnglesPour leur premier album, Sylvie Gaillard et Frank Woodbridge signent un récit intimiste troublant et captivant qui entraîne le lecteur dans une plongée en eaux troubles…

Musicien et compositeur, Paul est au fond du trou depuis que Clara, sa compagne, l’a quitté il y a plusieurs semaines déjà. Profondément déprimé, il perd peu à peu contact avec la réalité. Pour tenir le coup, il avale antidépresseurs et somnifères.

Ses pilules lui permettent de s’évader un temps de sa morne réalité… Grâce à ses médocs, il peut dormir et oublier un temps ses tourments. Mieux, ils l’entraînent dans un monde où tout semble lui sourire… Bien vite, il ne parvient plus à faire la différence entre la réalité et ses songes sous psychotropes… Ce qui ne manquera pas de lui jouer des tours…



Lorsque le quotidien bascule et que songes et réalité se mélangent inextricablement…
Inversion, planche de l'album © Bamboo / Chabert / Gaillard / Woodbridge / AnglesJoliment composée, la couverture donne d’emblée le ton… Le héros, compositeur déprimé, perd pied avec la réalité, se réfugiant dans la vie illusoire offerte par ses médocs pour fuir sa morne existence…

Compositeur lui-même, Frank Woodbridge associe sa fibre artistique à la plume de Sylvie Gaillard pour composer un récit dont l’étrange décalage donne au lecteur un aperçu déstabilisant mais lucide sur l’état dépressif… Sur les proches impuissants à nous aider mais qui nous ancre néanmoins dans la réalité, nous empêchant de de basculer de façon irréversible… Sur ce monde que l’on fuit, à coups de médocs, écartelés entre l’attirance morbide pour le néant et l’espoir qui nous pousse à tenter de nous relever…

Epuré et nerveux, le dessin de Kolonelchabert (alias Alexis Chabert, dessinateur, entre autre, du superbe Rogon Le Leu) renforce l’aspect profondément intimiste du récit. Avec finesse et sensibilité, il met en scène les sentiments de Paul, perdu dans un monde où il a l’impression de ne plus avoir sa place depuis que Clara est partie.
Inversion, planche de l'album © Bamboo / Chabert / Gaillard / Woodbridge / Angles
Sylvie Gaillard, Frank Woodbridge et Alexis Chabert nous entraînent dans le quotidien d’un musicien dépressif qui perd pied avec la réalité depuis que sa compagne l’a plaqué et qu’il cherche le réconfort dans des médocs…

Avec finesse et sensibilité, les auteurs mettent en mots et en images ce mal indicible qu’est la dépression, cette sensation vertigineuse de perdre pied, de s’éloigner du monde des vivants, de se refermer sur soi et de rester seul avec ses problèmes…

Pour leur premier album, Sylvie Gaillard et Frank Woodbridge font montre d’une grande maîtrise et d’une qualité d’écriture indéniable. Ils parviennent en quelques pages à entraîner le lecteur dans leur univers, aidé par le talent du Kolonelchabert qui dépeint avec justesse le quotidien d’un jeune homme dépressif…

Inversion est un album particulièrement touchant et profondément bouleversant… Presque trop court tant il s’avère captivant…


J’avais réellement rêvé. D’un moment de ma vie, d’une soirée entre amis remplie d’alcool et de conversations improbables.Paul
Le Korrigan




Vous aimerez si vous avez aimé...


Inspiration jeux de rôle

Cette fiche n' est référencée comme inspi pour aucun jeux de rôle.