Haut de page.

Acte I : À l'école des femmes
Molière (Glénat)



Fiche descriptive

Histoire

Molière (Glénat)

Tome 1

Vincent Delmas

Sergio Gerasi

Arancia Studio

Glénat

24X32

19 Janvier 2022


14€50

9782344045909

Chronique
Acte I : À l'école des femmes
Si Molière m’était conté

Alors âgé de 40 ans, Molière s'apprête à épouser Armande, sa cadette de 20 ans et fille de Madeleine Béjart, son ancienne maîtresse.

Ce mariage suscite alors scandale et rumeurs jusqu'à accuser le dramaturge d'avoir séduit sa propre fille. C'est dans ce contexte sulfureux que Molière écrit « L'Ecole des femmes », qui ridiculise avec férocité la domination du sexe dit fort, l'institution du mariage et l'éducation des filles.

Les attaques pleuvent, certains ecclésiastiques promettant même le bûcher à ce farceur insolent qui sans cesse moque la religion, ses contemporains, et dresse le portrait de femmes indépendantes d'esprit...

Mais son sens aigu de l'observation de l'âme humaine autant que son humour habile, plaisent à l'unique personnage dont l'adhésion est nécessaire : Sa Majesté Louis XIV.
un excellent album!


Si Molière m’était conté
Molière, planche di tome 1 © Glénat / Gerasi / Delmas / Arancia StudioMolière a quarante ans et s’apprête à épouser Armande, de vingt ans sa cadette, et sœur (ou fille ?) de Madeleine Béjart, jusque-là maîtresse du dramaturge… Comme on pouvait s’y attendre, cette dernière prend mal la nouvelle et quitte la troupe avec perte et fracas.

Alors que certains ecclésiastiques promettent le bûcher à Molière et à ses œuvres à cause de ses précédentes pièces, ce mariage donne du grain à moudre à ses détracteurs qui font courir la rumeur qu’il se marie avec sa propre fille !

C’est dans ce contexte tumultueux que Molière écrit l’Ecole des Femmes qui ridiculise avec férocité la domination du sexe fort, l’institution du mariage et l’éducation des filles. Et que lui importe ces attaques puisqu’il a les faveurs de Sa Majesté Louis XIV qui apprécie son sens aigu de l’observation et la finesse de son humour et de ses traits d’esprit…


Molière, planche di tome 1 © Glénat / Gerasi / Delmas / Arancia Studio
La très théâtrale vie de Molière
Alors que l’on vient de fêter les 400 ans de la naissance de Molière, ou tout au moins de son baptême, quoi de plus naturel qu’une série soit consacrée à cet éminent comédien et dramaturge qui a donné son nom au prix le plus prestigieux récompensant le théâtre français.

Bande-dessinée oblige, c’est d’abord la couverture qui attire l’œil grâce à sa composition soignée et sa maquette épuré… Alors que sa troupe répète au second plan, on y voit Molière, assis sur le rebord de la scène, plume et feuillet à la main, en train de nous scruter, comme s’il cherchait dans nos comportements des travers à même d’alimenter ses écrits lucides et impertinents.

La structure du récit de Vincent Delmas happe le lecteur dès les premières pages. Car, plutôt que de nous raconter son histoire dans l’ordre chronologique, il commence son récit par la tragique nuit du 17 février 1673 durant laquelle mourut Molière, non pas sur scène comme le veut la légende, mais au 40 de la rue de Richelieu… Cette séquence si théâtrale qu’elle n’aurait pas dépareillée dans une scène de Molière, si ce n’est qu’elle est plus tragique que comique, sert de fil rouge à l’album alors que l’imminence de sa fin fait remonter les souvenirs du comédien jusqu’à cette époque tumultueuse où il écrivit l’Ecole des Femmes et La Critique de l'École des femmes, comédie en un acte qui répondait à ses détracteurs et les tournait en ridicule. Molière, planche di tome 1 © Glénat / Gerasi / Delmas / Arancia StudioLa fin de l’album nous laisse entrevoir que le prochain tome va nous faire accoster aux rives de son enfance et peut-être comprendre comment est née sa vocation de comédien et de dramaturge…

Rehaussée par de somptueuses couleurs jouant avec maestria avec les clairs-obscurs, le dessin de Sergio Gerasi s’avère magnifique et nous entraîne avec force détails dans un Grand Siècle particulièrement convaincant. L’artiste italien donne vie à des personnages crédibles et envoûtants, à commencer par Molière lui-même, dont il met en scène avec finesse et expressivité ses mille et une facettes, tantôt facétieuses, tantôt emporté, amoureux ou calculateur mais toujours passionné et par la même passionnant. La façon dont il nous entraîne dans les délires de Molière dont la vie n’est plus qu’une flamme vacillante ou dont il met en scène le dramaturge dans son processus créatif font montre de l’audace et du talent de ce dessinateur encore méconnu… mais sans doute plus pour très longtemps…

Molière, planche di tome 1 © Glénat / Gerasi / Delmas / Arancia StudioA l’occasion du quatre-centième anniversaire du baptême de Molière, puisqu’on ignore la date de sa naissance, Vincent Delmas et Sergio Gerasi nous entraînent dans les coulisses de l’écriture de L’Ecole des Femmes.

Alors que le comédien traverse une zone de turbulences, subissant les foudres des ecclésiastes heurtés par son Tartuffe et la légitime colère d’une Madeleine Béjart blessée que Molière s’apprête à accorder à sa sœur, Armande, ce qu’il lui a toujours refusé, ce dernier, fort de la protection royale, allait répondre à ses détracteurs par une pièce mordante…

S’amorçant par la tragique nuit du 17 février 1673, le scénario de Vincent Delmas nous raconte à rebours la vie du Roi des Comédiens et comédien du Roi, montrant comment son quotidien et un sens aigu de l’observation de ses contemporains alimentaient ses pièces. Le somptueux dessin de Sergio Gerasi nous entraîne avec force et efficacité dans le Grand Siècle, faisant de ce Molière, comédie-dramatique en trois actes, une lecture tout à la fois entraînante et fascinante.


- Je te quitte Madeleine.
- C’est donc ça. Après vingt ans. As-tu prévu de me dire pourquoi ?
- Armande.
- Qu’est ce qu’Armande a à voir là-dedans ?
- Nous allons nous marier.
- QUOI ? Ma petite sœur… Enfin, comment peux-tu ?!
- Elle a été d’un grand soutien depuis que la troupe traverse des dissensions.
- Comment ça ? Cette histoire dure depuis combien de temps ?
- Trois ans.dialogue entre Madeleine Béjart et Molière

Le Korrigan




Inspiration jeux de rôle

Cette fiche n' est référencée comme inspi pour aucun jeux de rôle.