Haut de page.

Bazooka twist
Les Teigneux



Fiche descriptive

Policier

Les Teigneux

Tome 1

Philippe Chanoinat

Philippe Castaza

Nadine Thomas

Soleil

Chroniques

Dans les années 60, alors que le rock'n'roll fait rage, quatre truands de la Old School braquent un fourgon blindé. L'opération se passe bien mais le bonheur est éphémère et les gangsters se retrouvent rapidement avec une nuée de flingueurs aux fesses. Les bastos pleuvent comme des rats sur une benne à ordures et les cadavres s'amoncellent à la vitesse du son.

Les héros survivants, peu enclins à se faire dessouder, décident d'aller se mettre au vert dans un charmant petit village de montagne. Mais la route est longue. Violent et drôle, ce polar survitaminé vous bercera au son des balles et du rock'n'roll.
un bon album !


un zest d'Audiard
Voilà une BD qui fleure bon les Tontons Flingueurs et autre Barbouzes...

La parentée est sans nule doute revendiquée et c'est avec délice qu'on découvre des dialogues incisifs et des répliques percutantes qui rappellent les bons mots de maitre Audiard...

Castaza explore ici avec brio un nouveau style de dessin.

L'histoire est de facture assez classique, mais rondemment bien menée...

La série s'annonce prometteuse et j'attends la suite avec une impatience jubilatoire!
El Loco

un excellent album!


Un bon moment de lecture !
Attention, ça décoiffe !!! Quatres truands des années soixante, qui se castagnent sans cesse et tire d’abord tout en discutant après. Que du bonheur pour cette BD ou les tontons flingueurs sont de retour.

Les dialogues sont dignes d’Audiard et on imagine aisément des gueules comme Ventura, Blier, Constantin et les autres dans cette histoire de truands aux grands cœurs, avec un code d’honneur et le sens de l’amitié. Les personnages ont une personnalité très marquée et ils n’ont de cesse que de tirer sur tout ce qui bouge et dérange.

Alors évidemment, après leur hold up réussi, c’est toute une bande de truands véreux qui se lancent à leurs trousses. Alors attention, ça décoiffe, ça tire dans tous les sens, les morts s’amoncellent sur leurs passages, mais eux s’en tirent sans trop de dommages. Les textes sont importants et les métaphores s’enchaînent les unes derrière les autres à un rythme effréné. Les dessins sont clairs et précis, et moi qui aime les véhicules des années 60/70, je suis servi. Les couleurs à dominance jaune sont gaies et agréables à regarder et l’ensemble se lit d’une traite avec un grand plaisir.

par Guer
homme invisible



Inspiration jeux de rôle

Cette fiche n' est référencée comme inspi pour aucun jeux de rôle.