Haut de page.

L'Habit ne fait pas le roi
Le Tsar fou


Fiche descriptive

Humour

Le Tsar fou

Tome 1

Tarek

Lionel Chouin

Christophe Bouchard

Emmanuel Proust Editions

Trilogies

Octobre 2005

Chroniques
L'Habit ne fait pas le roi
conte fabuliste russe
Un derviche peut en cacher un autre
Parodie d'un pouvoir loufoque

Pour être proche de ses nombreux sujets, le Tsar se promène dans les rues, habillé en moujik… Catastrophe ! Son altesse est enlevée par un groupe de conspirateurs qui décide d’exploiter son extraordinaire ressemblance avec le souverain ! Bien sûr, « le vrai Tsar » accepte leur idée folle: se faire passer pour… le Tsar!
Mais quel châtiment réserve ensuite le tsar aux conspirateurs ?

note : Lionel Chouin a colorisé les premières planches l'album pour passer la main à Christophe Bouchard
un excellent album!


conte fabuliste russe
Le Tsar fou est une BD jubilatoire et intemporelle. Non fermement encrée dans l’histoire, cette nouvelle série nous entraîne dans les arcanes du pouvoir russe, où se fomentent de sombres complots quelque peu burlesque et déjantés. D’ailleurs, du Tsar ou de ses conseillers avides de pouvoirs, on peut se demander qui remporte la palme de la folie…

Tarek signe avec cet album l’un de ses meilleurs scénario. Alliant avec efficacité un humour de situation saugrenue à une toile de fond historique délicieusement floue, l’imbroglio du complot politique absurde renforcé par le recours à des situations improbables tirent le récit du côté de la fable historique ou du conte fabuliste… L’ambiance étrangement absurde qui se met en place et les solutions totalement irrationnelles apportées aux problèmes posés aux putschistes peut faire penser aux Sublimes paroles et idioties de Nasr Eddin Hodja, dont je ne peux que recommander la lecture à tous ceux et à toutes celles désireuses de passer un agréable moment.

Le trait de Lionnel Chouin, tout en hachures nerveuses est à mille lieux de ses précédents travaux, que ce soit Morin-Lourdel ou de l’avortée « Mémoires Mortes » au traits réalistes.
On pense d’emblée au style d’Hervé Tanquerelle à qui l’on doit le « Legs de l'Alchimiste » mais on se rend compte très vite que Lionnel Chouin a su créer un univers graphique personnel. Ses personnages sont subtilement caricaturaux, très théâtraux dans leur attitudes et très expressifs… Son trait seul souligne délicieusement le ton décalé de l’album, avec une mention spéciale aux conspirationnistes cagoulés, magnifiquement déjantés.
La mise en couleur renforce impeccablement l’ambiance de l’album et est en parfaite osmose avec le texte et les dessins…

Très bonne surprise que cet album là… J’attends la suite avec délectation…
Le Korrigan




Inspiration jeux de rôle

Cette fiche n' est référencée comme inspi pour aucun jeux de rôle.