Haut de page.

Le Steamer Fantôme
Hauteville House


Fiche descriptive

Aventure

Hauteville House

Tome 3

Fred Duval

Thierry Gioux

Beau

Delcourt

Conquistador

Août 2006

Chroniques

Églantine, nouvelle recrue des Républicains, est infiltrée auprès d'un Ernest de la Touque, diplomate de Napoléon III. Débarquée à Charleston, dans une Amérique dévastée par la guerre de Sécession, elle doit découvrir ce que l’Empereur compte négocier avec les états confédérés. Au Mexique, Zelda et Gavroche prennent en chasse le Clovis, un puissant navire impérial contenant dans ses cales une arme dévastatrice…
un bon album !


Steampunk & tentacules
Hauteville House est sans conteste l’une des série phare de la collection Série B. Remettant au goût du jour l’univers délaissé et pourtant très riche du Steampunk, les auteurs nous ont concocté une série dynamique en marge de l’histoire et de la littérature. La villa d’exil de Victor Hugo à Guernesey servant de base secrète d’où une poignée d’agents républicains tentent de contrer les projets impérieux de Napoléon III. L’un de leurs membres les plus éminents n’étant autre qu’un certain Gavroche…

Story boardé par Christophe Quet, dessiné par Thierry Gioux, scénarisé par Fred Duval et colorisé par Carole Beau, Hauteville House est avant tout un travail d’équipe. L’intrigue de ce troisième tome nous entraîne en marge de la guerre de sécession, peu avant la bataille d’Atlanta. Les personnages s’étoffent peu à peu mais, série B oblige, le maître mot reste l’action, une action digne de James Bond dont Zelda, Gavroche et Eglantine sont sans doute les lointains ancêtres… Le Steampunk se teinte plus encore de fantastique, avec ce monstre terrifiant et ses résurgences ectoplasmiques issu d’un passé lointain capturé par les Mayas, cédé aux aztèque puis à Cortes et dont le réveil ne laisse rien présager de bon et pourrait bien décider du sort de la guerre fratricide qui déchire l’Amérique du nord …

Les scènes d’action sont brillamment élaborées, renforcé par un découpage dynamique et des cadrages très cinématographiques. Si la mise en couleur manque parfois de profondeur et de relief, elle souligne plutôt bien les différentes ambiances de l’album.

Au final, ce troisième opus est dans la lignée des précédents et devrait ravir les fans de la série. On espère néanmoins que les personnages gagneront en profondeur dans les tomes à venir…
Le Korrigan




Inspiration jeux de rôle

Cette fiche n' est référencée comme inspi pour aucun jeux de rôle.