Haut de page.

La nurse aux mains sanglantes
Canardo



Fiche descriptive

Policier

Canardo

Tome 14

Benoît Sokal

Benoît Sokal

Benoît Sokal

Casterman

mars 2002

Chroniques
Critique de la Série
Noir c'est noir...
Le Chien debout
sombre et cynique
la Marque de Raspoutine
Tragédie shakespearienne
La nurse aux mains sanglantes
Noir et sanglant

Bienvenue à Crowtown… C'est là que nous retrouvons notre cher inspecteur, appelé à l'étranger pour enquêter sur un cas très particulier.

Il s'agit en effet de chercher à savoir si sa compatriote, l'affriolante Mademoiselle Morane, nurse de son état, a véritablement commis les horribles crimes qui lui sont imputés. Une nouvelle occasion pour Canardo de prouver son talent. Comme à son habitude, il ne négligera aucune piste et ne reculera devant aucune méthode pour nous mener au dénouement.

Chapeau, Canardo!
un excellent album!


Noir c'est noir...
Canardo poursuit son petit bonhomme de chemin dans le monde de la BD qu'il a commencé en 1979 au long de 21 aventures policières. Dans "Une bavure bien baveuse", le cocktail est très classique, une enquête dans les milieux corrompus de la police, une victime, des ripoux, un bouc-émissaire, des mafieux russes et un Canardo toujours alcoolique et libidineux. Ce scénario très série noire fonctionne pourtant à fond et le dessin est toujours aussi efficace. On ne sait toujours pas la place que prend le collaborateur de Sokal, Pascal Regnault, dans ce travail, mais ce nouvel opus est un bon cru après quelques albums de moins bonne facture. N'hésitez pas à passer un bon moment en compagnie de ce Canard très flegmatique.

par Philippe Descroix
1000 visages

un bon album !


Noir et sanglant
C’est toujours avec un réel plaisir que l’on découvre une nouvelle enquête de l’inspecteur Canardo, même si ses premières enquêtes, plus personnelles, étaient plus poignante que les dernières… Au fil des années (près d’un quart de sièce !), cet anti-héros, alcolique, déglingué par la vie et des nuits de veille à tenter d’oublier, s’est imposé comme un personnage majeur de la BD franco-belge, imposant le style du détective animalier bien avant le superbe Blacksad.

D’un style graphique très classique, avec juste ce qu’il faut d’ombre pour s’éloigner de la ligne claire, Sokal n’a pas son pareil pour rendre sexy une personnage animalier telle cette nurse aux mains sanglantes… Mais c’est réellement le personnage central plus que l’intrigue qui captive le lecteur, cousin alcoolique de Colombo, si ce n’est le cynisme qui le caractérise et le protège comme une armure des sentiments refoulés qu’il ne désire plus éprouver…

Cet album entraîne le personnage à Crowtown, ville imaginaire cristallisant les défauts de la société américaine et de ses dérives judiciaires. Mettant son intuition au service d’une jeune femme suspectée d’un meurtre sordide et attendant son procès dont l’issue semble être le couloir de la mort. Fort éloignée de la beauté scénaristique d’un Amerzone ou de la Marque de Raspoutine, l’intrigue est séduisante, de même que l’ingéniosité qu’il déploie pour faire innocenter la séduisante demoiselle Morane. L’ultime pirouette finale clos cet album intéressant bien qu’il reste en deçà des deux albums cités plus haut et qui constituent à mon humble avis les meilleurs albums de la série.
Le Korrigan




Vous aimerez si vous avez aimé...


Inspiration jeux de rôle

Cette fiche est référencée comme inspi pour 1 jeux de rôle.

L’Amérique des années 1950, sombre et sordide, où le crime paie… Plongez dans l’atmosphère des romans policiers de série noire, incarnez des personnages anthropomorphes de [B]Blacksad[/B] et résolvez des affaires complexes… Serez-vous intègres, saurez-vous distinguer le bien du mal? Détectives, il est temps de mener l’enquête !