Haut de page.

Dieu n'a pas Réponse a Tout
Dieu n'a pas Réponse a Tout


Fiche descriptive

Humour

Tonino Benacquista

Nicolas Barral

Delf

Dargaud

13 janvier 2007

Chronique
Dieu n'a pas Réponse a Tout
Dieu aussi a parfois besoin d'aide

Dieu fait ce qu'il peut pour aider les hommes en difficulté ou ceux qui défendent une juste cause. Mais Dieu, parfois, est en proie au doute, et ne sait comment résoudre leurs problèmes.

Il peut alors faire appel, au paradis et au purgatoire, à celui qui saura lui donner un coup de main. Et c'est ainsi que Sigmund Freud, Mozart, Marilyn Monroe et bien d'autres vont être envoyés par le Seigneur en mission spéciale sur Terre;
un bon album !


Dieu aussi a parfois besoin d'aide
Si Dieu n’a pas réponse à tout, force est de reconnaître qu’il est plutôt bien entouré. Tonino Benacquista et Nicolas Barral nous livre avec cet album six histoire courtes originales au schéma assez similaire.

Si Tonino Benacquista n’est pas un nouveau venu dans la BD (il a scénarisé l’Outremangeur, la Boîte Noire ou encore l’excellent Cœur Tam-Tam mis en image par Olivier Berlion), c’est surtout en tant que romancier (Saga, Malavita…) et scénariste qu’il est connu… Des Morsures de l’Aube (Antoine de Caunes) en passant par le magnifique et incontournable « Sur mes lèvres » co-scénarisé avec Jacques Audiard avec qui il a signé le scénario et les dialogues du superbe « De battre mon cœur s’est arrêté »… Il a publié récemment « Le Serrurier volant », un polar fort séduisant illustré par un certain Tardi.

La structure répétitive de chaque histoire leur confère un rythme intéressant. Elle s’amorce par la présentation du soucis du mortel et des difficulté qu’il rencontre dans sa voie de tous les jours. Dieu fait alors appel à une star trépassée et nous dépeint sommairement sa vie et les raisons qui ont poussé le Créateur à le faire entrer au Paradis. On passe à la mission proprement dite. Enfin, Dieu, pour les remercier de leur coup de pouce et parce qu’il est gentil, leur accordera un souhait qui constituera la chute de l’histoire.
Le choix des personnalité qui viennent en aide à Dieu (de Sigmund Freud en passant par Marilyn, Mozart, Homère, Louis XIV et Al Capone dont on ne sait comment il s’est retrouvé au Paradis) est particulièrement ingénieux et le regard qu’il portent (désolé pour Homère) sur
notre monde, de même que la nature de l’aide apportée sont assez ingénieux.
Cependant, la lecture de l’album, dont le format de cet album évoque un recueil de nouvelle, accentue le côté répétitif du schéma narratif employé. Lues séparément dans un magazine, chaque histoire remplirait parfaitement sont rôle… Mais mises bout à bout, elles pourront sembler indigestes à certains…


Le trait humoristique de Nicolas Barral que nous avions découvert avec Baker Street où il mettait en scène, avec son complice Pierre Veys, un Sherlock Holmes joyeusement déjanté fait uen fosi de plus merveille. Une fois encore, il fait montre de son talent de caricaturiste et de dessinateur humoristique.

Sans être un impérissable chef d’œuvre, cet album original est d’une lecture agréable et devrait vous faire passer un sympathique et trop court moment.
Le Korrigan




Inspiration jeux de rôle

Cette fiche n' est référencée comme inspi pour aucun jeux de rôle.