Haut de page.

Les enfants perdus
Golden city


Fiche descriptive

Science-Fiction

Golden city

Tome 7

Pecqueur

Malfin

Schelle

Delcourt

Serie B

21 novembre 2007

Chroniques
Critique de la Série
Valeur sûre
Jessica
une chute en demi-teinte
Les enfants perdus
un (re)démarage poussif
Guérilla Urbaine
Un album en demi-teinte

Mifa et les autres orphelins réalisent un rêve qui leur était jusqu’ici inaccessible : vivre à Golden City. Banks, de son côté endosse à nouveau ses fonctions de président. Mais le répit n’est que de courte durée.

L’enlèvement du professeur Seed ne laisse rien présager de bon. Qui plus est, les dirigeants de la ville exigent la démission de Banks à quelques heures d’un événement sans précédent à Golden City.
un album plutot moyen...


un (re)démarage poussif
Il est plus facile de commencer que de tirer sa révérence… Nous l’avons vu avec un sixième tome qui clôturais le premier cycle de façon peu convaincante… On pouvait légitimement espérer que ce septième opus qui inaugurait un nouveau cycle allait relancer l’intérêt de la série.

Hélas! Les personnages manquent toujours cruellement d’épaisseur et l’album souffre d’une narration poussive et manquant cruellement de dynamisme. Le flash back qui entame l’album est bien trop long au regard de l’action qui se déroule dans sa seconde partie. A tort sans doute, le lecteur a l’impression que l’intrigue a été diluée dans l’oécan… On commence à s’intéresser à l’intrigue dans les dernières planches, après s’être pour ainsi dire ennuyé pendant le reste du tome… Un peu tard peu être pour convaincre le lecteur de poursuivre la série…

Le dessin reste de bonne facture même si les visages des personnages ont tendance à changer considérablement d’une case à l’autre… Les couleurs froides de Schelle posent plutôt bien cet univers où l’océan occupe une place si prépondérante…

La déception est sans nul doute proportionnelle aux attentes que pouvait susciter ce nouveau cycle, après un précédent tome en demi teinte… Et le résultat n’étant pas à la hauteur de nos espérance… A trop creuser le sillon, on finit parfois par l’épuiser… Et c’est bien dommage! Espérons que le prochain tome sera à nouveau captiver les lecteurs comme avaient su el faire les premiers tomes de cette série…
Le Korrigan




Inspiration jeux de rôle

Cette fiche n' est référencée comme inspi pour aucun jeux de rôle.