Haut de page.

L'Âge de Pierre
L'Âge de Pierre


Fiche descriptive

Jeux familial

Filosofia

Michael Tummelhofer

2-4

60 mn

2008

Chronique
L'Âge de Pierre
le chaînon manquant

À l’aube des civilisations, nos ancêtres travaillèrent sans relâche afin de survivre ne serait-ce qu’une journée. Mais le génie de l’homme avait déjà permis de faciliter leur vie. L’Âge de Pierre lance les joueurs dans cette époque rude et sans pitié. À l’aide d’outils, au départ rudimentaires, vous aurez à récolter bois, pierre et or. Ces ressources vous seront fort utiles dans vos négociations avec les villages voisins. Bien que la chance sera maître d’une partie de votre périple, une bonne planification vous permettra de prendre le dessus sur toutes circonstances hasardeuses sans oublier de nourrir votre peuple à chaque tour. Il vous faudra vous dépasser et vous débrouiller, tout comme vos ancêtres, afin d’atteindre la victoire!


Déroulement

Le jeu se déroule sur plusieurs tours, chaque tour se découpant en trois phases.

1A tour de rôle, chaque joueur pose un groupe d’hommes sur le plateau en respectant des règles de pose.

2Les joueurs réalisent les actions du lieu ou se trouve leurs figurines, dans l’ordre souhaité.

Le gain en ressource est déterminé par un lancer de dés, fonction de la rareté de la dite ressource. Le joueur lance alors autant de dés que de personnages présents, modifie le résultat par l’usage d’outils, et divise par 2 (nourriture), 3 (bois), 4 (argile), 5 (pierre) et 6 (or) pour connaître le nombre de ressource collectée.

Le joueur peut aussi acquérir village (en payant de 1 à 7 ressources) qui assurent un gain de points immédiat et cartes civilisations (en payant de 1 à 4 ressources) qui donne un avantage immédiat et qui seront prises en compte lors du décompte final.

3Les joueurs nourrissent leur tribu.


Fin de partie

Le joueur ayant le plus de point à l’issue du décompte final prenant en compte les cartes ressources et le développement de sa tribu est déclaré vainqueur.

un excellent jeu!


le chaînon manquant
L’Âge de Pierre, Stone Age dans sa version originale, brille tout d’abord par son matériel et son graphisme des plus somptueux. Il suffit de se pencher sur le plateau de jeu pour voir que ce dernier a fait l’objet d’une attention toute particulière et le dessin de l’immense Michael Menze (à qui on doit ceux du superbe Cuba, du le brillant Jumbo, du sublime Piliers de la Terre ou du très réussi Thurn et Taxis) force une fois de plus le respect. Et le reste du matos est à l’avenant : des pions en bois de toute beauté (or, argile, bois et pierre), le gobelet en peau de mammouth pour dé en os (comment cela j’exagère ?) et des cartes aux illustrations somptueuses… Rien à redire sur le boitage qui est lui aussi assez bien pensé…

J’ose avouer que c’est avec une certaine jubilation que j’attendais ce nouveau jeu de Michael Tummelhofer, auteur du ludiquement très réussi Sankt Petersburg… Sorti en 2004, le jeu avait fait sensation mais depuis… rien… Mais au vu de ce petit bijou qu’est l’Âge de Pierre, on peut attendre quelques années pour qu’il conçoive une nouvelle perle ludique.

Facile d’accès dans son principe, le jeu évoque les Colons de Catane par la gestion de matière première, la simplicité de ses règles et une présence subtile du hasard qui en fait un excellent jeu familial. Néanmoins, la gestion des scores et de la façon de marquer des points est un brin plus complexe, de par le décompte final qui détermine bien souvent le vainqueur de la partie. Les petites subtilités qui modifient le jeu pour une configuration à 2 et 3 joueurs sont fort bien trouvées et le jeu s’avère très équilibré.
De plus, contrairement aux Colons de Catane, un joueur ne peut pas se retrouver étouffé et condamné à subir le jeu jusqu’à la fin de la partie.
Ajoutons à cela un thème ma fois assez présent et vous obtenez un excellent jeu familial qui pourra servir à entraîner des joueurs néophytes vers des jeux plus stratégiques, après avoir épuisé les Colons de Catane et Attika, tous deux excellents jeu d’initiation.

Sans être révolutionnaire, l’Âge de Pierre n’en reste pas moins très réussit et figure en bonne place dans sa catégorie, celle des jeux de transition entre le jeu strictement familial et les jeux pour joueurs chevronnés et passionnés… Le chaînon manquant peut-être… une pierre finement ciselée en tous cas !
Le Korrigan




Vous aimerez si vous avez aimé...


Inspiration jeux de rôle

Cette fiche n' est référencée comme inspi pour aucun jeux de rôle.