Haut de page.

Salem : L'ombre de Cthulhu
Salem : L'ombre de Cthulhu


Fiche descriptive

Jeux familial

Iello

Michael Rieneck

2-4

60 mn

2009

Chronique
Salem : L'ombre de Cthulhu
pour une poignée de tentacules

Salem est un jeu coopératif dans l'univers de H.P. Lovecraft d'après le roman de Wolfgang Hohlbein.

Dans les années 20, en Nouvelle Angleterre, les Grands Anciens, d’horribles divinités maléfiques, entreprirent d’asservir l’humanité. Leurs projets furent heureusement contrecarrés et ils furent emprisonnés dans R’lyeh, une cité engloutie. Aujourd’hui cependant, l’un d’entre eux est sur le point de s’échapper pour revenir semer le chaos et la désolation sur terre. Les serviteurs déments de ce Grand Ancien, guidés par un puissant Nécromant, tentent d’ouvrir des portails dimensionnels au coeur de la ville d’Arkham pour lui permettre de pénétrer dans notre réalité. Face à eux se dresse Robert Craven, un sorcier. Dans sa lutte contre le mal, Craven fait appel à un groupe d’étudiants en sciences occultes... Vous !

C’est une aventure périlleuse qui attend ces héros et nombre d’entre eux seront conduits aux portes de la folie. Des créatures effrayantes sous l’influence du Nécromant, le plus grand ennemi de Robert Craven, se dresseront sur leur route afin de les faire échouer. Les joueurs seront-ils capables de mettre fin à ce cauchemar ou laisseront-ils le Grand Ancien ravager notre monde ?


Salem : l'Ombre de Cthulhu est différent des jeux traditionnels. C’est en effet un jeu coopératif : les joueurs ne jouent pas les uns contre les autres ; au contraire, ils doivent s’associer pour remporter la partie. L’objectif des joueurs, aidés du Sorcier Robert Craven, est d’empêcher le Nécromant d’invoquer le Grand Ancien dans la ville d’Arkham. Pour y parvenir, ils devront identifier le Grand Ancien que le Nécromant compte invoquer, réunir les objets nécessaires pour le bannir et fermer tous les portails dimensionnels. Mais attention, le Nécromant fera tout ce qui est en son pouvoir pour leur barrer la route, notamment en invoquant des créatures dont l‘objectif sera de les retarder dans leur mission...


Matériel

1 plateau de jeu
4 pions Personnage
1 pion Robert Craven
1 marqueur Nécromant
1 dé spécial
82 cartes
4 fiches de Personnage
34 tuiles Objets
8 tuiles Portail
4 marqueurs Force Mentale
1 sac en tissu
1 règle de jeu
un excellent jeu!


pour une poignée de tentacules
Salem attirera par son thème les amateurs de fantastique et les rôlistes ayant goûté au vertigineux jeu l’Appel de Cthulhu, dérivé de l’œuvre de H.P. Lovecraft, comme les romans de Wolfgang Hohlbein qui ont servi de source d’inspiration à Michael Rieneck, l’auteur du jeu.

C’est graphiquement tout d’abord que le jeu attire l’œil, par sa couverture intrigante tout d’abord mais aussi et surtout par son somptueux plateau que l’on doit à Franz Vohwinkel qui a signé les illustrations de plusieurs petits bijoux ludiques (à commencer par Les Colons de Catane! La liste des jeux qu’il a illustré donne le vertige, tant par leurs qualités ludiques que par leur design soigné).

Côté jeu, Salem s’avère être un excellent jeu coopératif. A chaque déplacement, les joueurs devront faire des choix cruciaux et trouver un subtil équilibre entre la fermeture des portails, le bannissement des monstres et la recherche de l’identité du Grand Ancien que le nécromant cherche à invoquer. Les cartes d’aides s’avèrent précieuses pour appréhender l’enchaînement des différentes phase du tour de chaque joueur, notamment l’ordre prise d’objet / utilisation qui constitue l’erreur principale faite par les joueurs lors de leurs premières parties.
Le secret entourant la nature des portails associés à chaque lieu peut dérouter au départ. Mais son absence rendrait leurs fermetures trop aisées et cet artifice colle ma foi fort bien avec l’atmosphère régnant dans les ouvrages associés au mythe de Cthulhu où les investigateurs ne crient pas leurs découvertes sur les toits sous peine de finir en camisole à l’asile le plus proche.

Salem : L'ombre de Cthulhu est un jeu coopératif plus qu’enthousiasmant à la mécanique épurée tout en étant suffisamment tendu. On apprécie particulièrement le renouvellement des parties dues à la nature du dieu invoqué, à la diversité des créatures envahissant la ville ou encore à l’emplacement aléatoire des portails…
Le Korrigan




Vous aimerez si vous avez aimé...


Inspiration jeux de rôle

Cette fiche n' est référencée comme inspi pour aucun jeux de rôle.