Haut de page.

Chambre Obscure [1/2]
Chambre Obscure


Fiche descriptive

Policier Historique

Chambre Obscure

Tome 1

Cyril Bonin

Cyril Bonin

Cyril Bonin

Dargaud

mars 2010

Chronique

Il s'en passe des choses étranges, dans les maisons bourgeoises du début du XXème siècle !

La famille Dambroise est toute à la joie des retrouvailles avec Alma, la soeur prodigue, de passage entre deux aventures.

Mais la fête est gâchée par le mystérieux vol de trois tableaux de famille, sans valeur autre que les souvenirs. Il est l'heure pour l'inspecteur Alcide Leblanc d'entrer en scène, et de démêler l'artifice de la réalité, la fiction de la vie !
un excellent album!


une comédie policière très réussie
Nous suivions les travaux de Cyril Bonin avec attention depuis la publication du premier tome de Fog qui nous avaient envoûtés, tant par la qualité du scénario de Roger Seiter et sa base historique solide que par celle des dessins très typés et littéralement envoûtants. C'est avec regret que les lecteurs ont apprit la mise entre parenthèse (sinon la fin) de cette excellente série mais ils ont pu se consoler avec le poétique Quand souffle le vent, scénarisé par Laurent Galandon.

C'est donc avec un réel intérêt que nous avons entamé la lecture du premier tome de Chambre Obscure, écrit et dessiné par Cyril Bonin.

L'action se situe peu avant la grande guerre qui allait embraser l'Europe. Toute à la joie de ses retrouvailles avec Alma, la soeur prodigue, de passage entre deux aventures, la famille Dambroise va être victime du vol rocambolesque de trois tableau sans valeur autre que sentimentale. L'inspecteur Alcide Leblanc va mener l'enquête sur cet étrange larcin et tenter de démêler l'écheveau de cette intrigue alambiquée...

Les personnages de la série sont délicieusement ambivalents. De la jeune fille rêveuse qui vit dans les livres les aventures que sa Tante Alma connaît dans la vraie vie en passant par ce détective aussi méticuleux que superstitieux... La galerie de portrait esquissée par l'auteur est à la fois attachante et intrigante, de par les contradictions que chaque personnage semble porter en lui. Il parvient à poser le décor et personnages avec un certain brio, tout en tissant les fils de l'intrigue de façon saisissante. La richesse et la complexité de ses personnages alimentent et enrichissent l'intrigue de façon très constructive, lui conférant une densité fort appréciable, et esquissant de nombreuses ramifications.

Le trait de Cyril Bonin, moins sombre et torturé que celui qu'il empruntait pour Fog, tire vers l'épure tout en conservant sa patte inimitable. Il sert admirablement bien cette intrigue dont l'atmosphère bourgeoise et feutrée évoque celle qui règne dans les romans de Maurice Leblanc ou de Gaston Leroux. Son sens de la narration et du cadrage font une fois de plus merveille, offrant une histoire fluide et passionnante...

Il faut noter le remarquable travail d'édition réalisé par Dargaud qui propose pour un prix modique un superbe album à la couverture mat et au dos toilé du plus bel effet... les plus chanceux trouveront dans leur album un très joli exlibris, numéroté et signé, excusez du peu!

Chambre Obscure s'annonce comme étant une élégante comédie policière qui permet à l'auteur d'explorer d'autres registres que ceux auquel il nous avait habitué, s'éloignant du réalisme historique pour une mise en scène plus théâtrale et de ce fait plus enlevée. En plus d'être un dessinateur fort talentueux, Cyril Bonin s'annonce être un scénariste des plus convaincants... un coup d'essai plus que réussi! Vivement la suite et fin de ce somptueux diptyque!
Le Korrigan




Vous aimerez si vous avez aimé...


Inspiration jeux de rôle

Cette fiche est référencée comme inspi pour 1 jeux de rôle.

Maléfices a pour cadre la France de la Belle Époque (1870-1914), où les superstitions campagnardes et la mode citadine du spiritisme côtoient la pensée scientifique.
Crimes se déroule à la même époque et inscrit dans la tradition des littératures classique, fantastique et horrifique du XIXe siècle.