Haut de page.

In Vino Veritas
Dei


Fiche descriptive

Humour

Dei

Tome 1

Alex Crippa

Emanuele Tenderini

Alex Crippa, Emanuele Tenderini

Ankama

10 Novembre 2010

Chronique
In Vino Veritas
totalement azimutée

En 4010 post Zeus, Zeus domine la Terre du haut de l’Olympe depuis des siècles. Il maintient son hégémonie en envoyant Mars, Vénus et Bacchus éliminer les religions montantes qui pourraient lui enlever des fidèles.
Car comme pour la télévision, la puissance d’un dieu dépend de son audience ! Plus il perd de fidèles, plus la religion décline.

Par ailleurs, le trio d’exécuteurs de basses œuvres ne risque-t-il pas de devenir plus populaire que son maître ?
un bon album !


totalement azimutée
Alex Crippa retrouve Emanuele Tenderini, le coloriste de l'inquiétant 100 âmes, qui a troqué un temps ses agiles pinceaux contre des crayons pour mettre en image cette histoire pour le moins déjantée qui projette les dieux de l'antiquité au quarantième siècle après Zeus... A cette époque, notre monde est régi par trois lois, les Trois Lois de la Divinité, qui dans leur principe ne sont pas sans évoquer les lois de la robotique imaginées par le génial Isaac Asimov...

1 Un dieu naît quand un fidèle croit en lui
2 Plus un dieu a de fidèles, plus il est puissant.
3 Un dieu meurt quand il n'a plus de fidèle

Soucieux de conserver sa suprématie, Zeus emploie une partie de sa progénitures à traquer les dieux naissants pour les enfermer dans des amphores. Ainsi, Bacchus, Vénus et Mars descendent-ils régulièrement sur terre pour les traquer afin de les empêcher de drainer les fidèles qui s'éloigneraient dès lors de l'Olympe... Mais Zeus, les religions naissantes, ça commencent à le gaver grave. Aussi, sur les conseils de Sibylle, il va envoyer ses trois gamins à Nova Roma pour tuer les prophètes en devenir... sans eux pour assurer les campagne publicitaire, point de nouveaux dieux... Le tout sera filmé pour une émission de télé-réalité qui servira de support marketing aux dieux de l'Olympe, leur assurant un nombre croissant de fidèles... Mais à bien y réfléchir, le vieux roublard a peut-être bien une autre idée derrière la tête...

En remettant les dieux de l'Olympe au goût du jour, quitte à mélanger joyeusement mythologie grecque et romaine, les deux auteurs (qu'on a connu plus sérieux!) lâchent la bribe à leur imagination fertile mais renouent étrangement avec les aventures rocambolesques des dieux antiques qui étaient il est vrai de joyeux drilles... Rarement le neuvième art aura accouché d'une histoire si totalement azimutée...

Le travail visuel réalisé sur l'album par Emanuele Tenderini qui signe à ma connaissance son premier album en tant que dessinateur est particulièrement dynamique et son style caricatural possède une réelle personnalité tout en étant particulièrement percutant... Son dessin explosif sert plutôt bien le récit quelque peu chaotique et joyeusement déjanté d'Alex Crippa...

Ce premier opus est un ovni halluciné qui devrait trouver ses fans comme ses détracteurs... Car si le design et l'inventivité débridé des auteurs sont deux des atouts de l'albums, son point fort est sans nul doute le plaisir évident qu'ont pris les auteurs à le réaliser et le talent qu'ils ont à nous le faire partager! Mais il est certain que l'aspect joyeusement chaotique en déroutera plus d'un...
Le Korrigan




Inspiration jeux de rôle

Cette fiche est référencée comme inspi pour 1 jeux de rôle.

In Nomine Satanis / Magna Veritas se déroule sur une terre alternative où la religion et ses croyances ont un véritable impact. INS/MV ne vous propose rien de moins que d'incarner, au choix, des anges au service de Dieu ou des démons au service de Satan. Anges et démons qui ne sont que les pions d'une gigantesque partie d'échec, nommée le Grand Jeu, disputée entre Dieu et Satan et entamée le jour de la naissance du Christ.