Haut de page.

Isla Dorada
Isla Dorada


Fiche descriptive

Jeux familial

Funforge

Bruno Faidutti, Alan R Moon, Andrea Angiolino et Piergiorgio Paglia

3 à 6

80 mn

2011

Chronique

Guidez votre expédition aux travers de mille dangers et territoires hostiles pour découvrir les merveilles d’Isla Dorada tandis que vous vous affrontez entre explorateurs pour tenter de trouver les plus fabuleux trésors de l’île.

Fruit de la collaboration de l’équipe créative Bruno Faidutti, Alan R Moon, Andrea Angiolino, et Piergiorgio Paglia, Isla Dorada est un jeu de plateau d’enchères stratégiques et d’exploration pour 3 à 6 joueurs.

Dans Isla Dorada, les joueurs forment une expédition commune, explorant une ‘île mystérieuse et remplie de trésors. Cependant chaque joueur possède ses propres objectifs et va donc chercher à réunir le maximum de trésors et éviter ses malédictions en contrôlant l’expédition. Pour ce faire, les joueurs misent des cartes leur permettant de se déplacer le long de différents types de routes et le joueur remportant les enchères prend la tête de l’expédition pour aller tenter de découvrir ses trésors cachés.
un chef d'oeuvre!


un vrai fun ludique!
Isla dorada est un excellent jeu, je prends beaucoup de plaisir à y jouer. Mélange inspiré d'ULYSSES et d'ELFENLAND, 2 jeux que j'apprécie beaucoup...

Il y a constamment des choses à imaginer dans ISLA DORADA, c'est un peu un livre d'aventures où les succès et les échecs se suivent ; la grosse astuce dans ce jeu, c'est qu'on s'y amuse !! C'est presque un « party game », un jeu d’ambiance ; c'est d'ailleurs ce que aiment certains et ce que détestent les autres...
On passe son temps à essayer d'influencer les autres par des paroles larmoyantes, à pleurnicher, à manipuler, à maudire, à intoxiquer, à suggérer, à menacer… (bluffer aussi de temps en temps, essayer aussi d’augmenter les enchères afin qu’untel ou untel perde davantage de cartes).

Dans ce jeu cependant, il faut admettre parfois qu'on ne puisse pas "gagner" vu que tous ses trésors et/ou ses bonus de trésor sont dans des régions où personne ne veut apparemment aller ; la chance joue donc un rôle certain et même majeur ; mais comme je dis souvent : "et alors" ?
C'est un jeu fait pour s'amuser, non pour tenter de "gagner" à tout prix (quoiqu’il faut essayer, car il y a cependant des aspects tactiques et stratégiques certains) ; un certain nombre de joueurs ne comprend pas ce détail, pourtant essentiel dans la pratique ludique ; lorsque je joue, je cherche bien sûr à gagner ; mais le plus important dans un jeu c'est le plaisir que l'on prend à jouer et râler contre le mauvais hasard, contre les choix des autres, pester contre la malchance c'est AUSSI du jeu !

J’aime beaucoup cette remarque de Bruno Faidutti sur son jeu :

« Dans une production ludique récente, qui oublie parfois qu’une partie de jeu de société est d’abord une expérience collective, et privilégie trop souvent la complexité et la profondeur stratégique, Isla Dorada va certainement à contre courant.
Ce n’est pas un grand jeu de stratégie et de développement, c’est un jeu de parcours dynamique, amusant, parfois un peu méchant, très interactif.…/… »


Dieu merci, heureusement qu'il n'y a pas que des jeux comme Caylus, Troyes ou Puerto Rico (jeux fabuleux cependant pour moi, aussi, qui suis bon public et qui me targue d'aimer une grande variété de jeux très différents !)…

La cerise sur le gâteau c'est bien sûr de gagner à ce type de jeu (Isla dorada) : là alors on devient un joueur "complet" : gagner aux échecs, à Caylus, puis à Isla Dorada… smiley

A ceux qui disent qu'il y a trop de hasard, je réponds que ce jeu est un vrai jeu, il a une efficacité ludique, nul doute ; certes il est certain que les "gamers" hard et calculateurs ne pourront pas aimer le chaos, la chance et les retournements de situation de ce jeu, l'absence d'un réel contrôle... c'est pourtant un vrai jeu , avec une vraie règle, un matériel exceptionnel, une vraie tension dans le choix des cartes visibles ; il y a au delà des chances et malchances des vrais choix à faire, et de la tchatche à foison ... Bref, un bon moment à passer ensemble.

ET PUIS : (et ce n'est pas la moindre des choses) : c’est un jeu ORIGINAL !!! (et dans son graphisme - bravo Philours - et dans ses règles) ; à l'heure où trop de jeux sortent et se ressemblent quoiqu’on en dise!

Enfin : jouable parfaitement à 6, il a un vrai potentiel "tout public" comme le réussit assez souvent l'auteur : jeu familial, mais aussi jeu pour "vrais joueurs" qui ont nécessité de se détendre et de décompresser entre une partie de Caylus et une de Troyes...
Marc Laumonier




Inspiration jeux de rôle

Cette fiche n' est référencée comme inspi pour aucun jeux de rôle.