Haut de page.

Livre premier
Khaal, Chroniques d'un empereur galactique


Fiche descriptive

Science-Fiction

Khaal, Chroniques d'un empereur galactique

Tome 1

Louis

Valentin Sécher

Valentin Sécher

Soleil Productions

Space Opéra

2011

Chronique
Livre premier
Vive l'empereur !

L’espace. Glacé. Infini. Tombeau de ce qu’il reste de trois glorieux empires partis à sa conquête, et qui finirent par s’entretuer jusqu’à ce qu’il ne reste plus personne pour régner sur le charnier finalement créé. Personne ? Pas tout à fait. Au fond d’une prison galactique gigantesque de haute sécurité et autonome, vivent dans des zones séparées, les parias oubliés de ces trois races : Psis, Ethérés, Humains et leurs variantes posthumaines. Aucun d’eux ne sait qu’ils sont les derniers survivants. Obligés de collaborer pour faire tourner les machines agricoles permettant à tous de vivre, le statu quo est sur le point d’être rompu. Un homme est en passe de prendre le contrôle de la prison, par la force. Un guerrier aux pouvoirs étranges et qui cache un lourd secret. Un chef implacable. Un empereur en puissance. Cet homme à un nom, dont l’univers se souviendra. Ce nom ? Khaal.
un excellent album!


Vive l'empereur !
Une prison spatiale, des luttes de clans qui se situent au niveau des races (humains contre humanoïdes)un personnage aux pouvoirs très importants qui se propose d'être le dictateur des humains et d'asservir les autres races. A priori la structure de base n'est pas très originale. J'ai hésité à acheter ce livre car j'ai eu peur de trouver finalement une histoire classique de guerre de clans ou de rédemption de prisonnier créant l'empire "idéal". Que nenni !
Le scenario est fouillé, proposant un personnage central mauvais dont l'origine des pouvoirs est originale et constitue sans doute son talon d'Achille. Il est totalement perfide et brutal et rien ne laisse envisager une quelconque rédemption.
L'univers créé est tout à fait cohérent (bien aimé par exemple le principe qui empêche les clans/races de s'exterminer). Les relations entre les races sont claires, les personnages bien bâtis.
La narration est fluide, très rythmée et la surprise des dernières pages ouvre de nouvelles perspectives.
Et cette très bonne histoire est portée par un dessin magnifique. Il est ultra réaliste, donne vie aux personnages grâce à une précision étonnante tant pour les décors que pour les expressions. Les mouvements, nombreux dans cette bd très rythmée et violente, sont extrêmement bien rendus. La colorisation est également une réussite totale.

J'ai vraiment été fasciné par ce premier tome (au point de l'avoir relu immédiatement). Un régal !
mome



Inspiration jeux de rôle

Cette fiche est référencée comme inspi pour 1 jeux de rôle.

Star Wars : aux confins del'Empire se déroule pendant la Rébellion, après la bataille de Yavin et avant celle de Hoth. L’Empire vient d’essuyer son premier revers signi catif, mais menace toujours la galaxie, à travers laquelle il traque sans relâche l’Alliance rebelle. C’est dans ce décor de guerre civile, que malfaiteurs et canailles vaquent à leurs affaires en tentant d’abuser les Rebelles comme les Impériaux pour sortir leur épingle du jeu, voire mieux.