Haut de page.

Le Condamné du Titanic
Les Fantômes du passé


Fiche descriptive

Policier Historique

Les Fantômes du passé

Tome 1

Roger Seiter

Luc Brahy

Marine Tumelaire

Emmanuel Proust Editions

19 janvier 2012

Chronique
Le Condamné du Titanic
Ouverture

12 avril 1912, à Southampton… les passagers qui embarquent à bord du plus grand paquebot de tous les temps : « le RMS Titanic » ignorent qu’un psychopate est enfermé à fond de cale. Pourtant surveillé nuit et jour, par les fameux détectives Pinkerton, le tueur s’échappe. C’est la panique après la découverte d’un premier, puis d’un second meurtre! D’autant que les enquêteurs ont la quasi certitude qu’un autre tueur se trouve à bord, beaucoup plus dangereux, et dont les mobiles demeurent incompréhensibles.

Que s’est-il passé réellement à bord du Titanic ?
un excellent album!


Ouverture
Les Fantôme du Passé, la nouvelle série de Roger Seiter et Luc Brahy, nous invite à la croisière inaugurale du Titanic, le mythique paquebot construit par la White Star Line. A son bord, plus de deux mille personnes, dont un millier de passagers célèbres ou anonymes.
Parmi eux, Frederick Abberline, enquêteur à la retraite, toujours hanté par le fantôme de Jack l'Eventreur qu'il traqua en 1888. C'est pour poursuivre ce monstre qu'il embarque à bord du Titanic, à la suite de Lady Emily Bridgeman, Comtesse de Milford. Cette dernière, prête tout pour garder sa jeunesse et sa beauté, semble cacher de noirs secrets et s'avère être l'amie d'enfance de la belle et indépendante Alice Launceston-Graves. Invitée en tant que journaliste par la White Star Line pour suivre la croisière inaugurale, elle compte mettre à profit la traversée pour rédiger des articles sur la condition des femmes à bord. Elle en profitera pour en apprendre davantage sur Casper Vanhoude, tueur en série américain transporté en secret à New-York sous la surveillance du séduisant inspecteur Mac Coy et de détectives de l'agence Pinkerton. Le meurtrier peut compter sur Gracie Andersson, sa maîtraisse, bien décidée à le faire sortir de sa geôle au cours de la traversée...
Les acteurs sont en place et le drame, donc le lecteur connaît l'issue fatale, peut commencer...

Le pitch de ce premier tome déroule l'action plus avant que le premier tome l'histoire qui y est contée, faisant naître de nombreuses interrogations chez le lecteur... Quel lien peut entretenir la belle et séduisante Comtesse de Milford avec Jack l'Eventreur? Est-elle seulement celle qu'elle prétend être? Y a-t-il un lien entre ce dernier et Casper Vanhounde dont les sanglants agissements ne sont pas sans évoquer ceux du tueur de Whitechapel? Quelles seront les victimes du ou des meurtriers qui vont sévir à bord du Titanic? Quel rôle va jouer dans ce drame la fille de Ruppert Graves, écrivain renommé, et de Mary Launceston, première femme archéologue, clin d’œil à la brillante série policière Fog, de Roger Seiter et Cyril Bonin? Et que dire de l'identité de la jeune femme qui vient ouvrir la cage du monstre à la dernière case? Est-ce vraiment Lady Emily Bridgeman désireuse de créer une diversion pour desserrer l'étau qu'elle sent peut-être se refermer sur elle? Que de questions restent en suspend!

Historien de formation, Roger Seiter n'a une fois encore rien laissé au hasard, en appuyant son intrigue sur une forte base historique. En truffant le récit d'anecdotes authentiques qui ont émaillé l'histoire de ce navire maudit disparu en mer après sa traversée inaugurale, le scénariste accentue la crédibilité de l'ensemble et apporte cette touche d'authenticité nécessaires à tout bon récit historique.

Les planches de Luc Brahy sont quand à elles très réussies. Elles invitent le lecteur à participer à cette traversée à l'issue funeste alors que la mise en couleur de Marine Tumelaire renforce son immersion dans l'époque où se déroule l'histoire de façon très convaincante.

S'il est pour l'heure difficile de saisir les tenants et les aboutissants du scénario concocté par Roger Seiter, force est de reconnaître que ce premier tome est des plus convainquant. Les lecteurs connaissent les tragiques événements de la nuit du 14 avril 1912 et ce paramètre accentue la dramaturgie de ce diptyque dont le Condamné du Titanic constitue une excellente ouverture.
Le Korrigan




Inspiration jeux de rôle

Cette fiche est référencée comme inspi pour 2 jeux de rôle.

L'Appel de Cthulhu est un jeu qu'on ne présente plus. C'est principalement un jeu d'ambiance et d'enquête qui propose aux joueurs d'évoluer dans le monde étrange et inquiétant de H.P. Lovecraft. En découvrant peu à peu l'autre face de la réalité, les courageux investigateurs sombrent lentement dans l'horreur et la folie.
Maléfices a pour cadre la France de la Belle Époque (1870-1914), où les superstitions campagnardes et la mode citadine du spiritisme côtoient la pensée scientifique.
Crimes se déroule à la même époque et inscrit dans la tradition des littératures classique, fantastique et horrifique du XIXe siècle.