Haut de page.

Dentelles écarlates
Chimère(s) 1887


Fiche descriptive

Histoire

Chimère(s) 1887

Tome 2

Christophe Pelinq, Melanÿn

Vincent

Piero, Vincent

Glénat

Grafica

6 juin 2012

Chroniques

Une main de fer dans un gant de velours... la caresse d'une prostituée

Paris, 1887. Dans la maison close la Perle Pourpre, la jeune Chimère doit ployer sous la féroce autorité de la propriétaire, Gisèle. Quel secret cache cette femme impitoyable ? Elle n'a pas toujours été aussi dure et froide, et Léonardo, qui la seconde depuis toujours, va livrer à Chimère les clefs de son passé, les souvenirs d'une époque où elle était une reine des théâtres parisiens.

Mais alors que dans les salons et les chambres de la Perle Pourpre se presse le tout Paris des arts, des affaires et de la politique, une sombre machination se met en place pour piéger Ferdinand de Lesseps et l'empêcher d'achever le canal de Panama. Et lorsqu'on retrouvera le corps égorgé d'une des filles de Gisèle, Chimère ne sera pas loin...
un excellent album!


L'envers du vice
Chimère(s) 1887 nous plonge dans le quotidien d'une prestigieuse maison close parisienne, la Perle Pourpre dans un dix-neuvième siècle agonisant. Mais les marbres, les dorures et les draps satinés masquent la triste réalité de ces femmes exploitées auxquelles on fait miroiter une liberté chimérique qui chaque jour s'éloigne un peu plus. C'est sans misérabilisme que les auteurs nous invitent dans les coulisses de cette maison close, dans l'envers du décor de ce lieu de plaisir raffinés où l'argent et le champagne coule à flot et où se nouent affaires et complots.

Le premier tome de cette série laissait la jeune Chimère en proie à un présent peu reluisant. Ce second tome lui esquisse un avenir des plus sombres. Subir les foudres de Madame Gisèle, la tenancière, n'était rien au regard de la sombre machination dont elle est l'involontaire rouage... Pour faire tomber Ferdinand de Lesseps et entraver le pharaonique percement du canal de Panama, l'américain Wintston Burke a échafaudé un plan machiavélique... Et lorsqu'on retrouve Chimère, les vêtement tâchés de sang près du corps éventré d'une des filles de la maison, elle devient la coupable idéale, l'innocente victime collatérale de la machination de Burke...

Cet album est l'occasion de revenir sur le passé de Madame Gisèle qui intrigue Chimère. Qui était-elle avant de devenir la tenancière tyrannique de la Perle Pourpre? Le vieux Leonardo, confident de Madame Gisèle et bricoleur de génie va lui confier par bribe le passé de sa patronne, du temps où elle était l'étoile qui éclairait les nuits parisiennes... Mais c'est aussi et surtout l'occasion d'approfondir plus encore le personnage de Chimère. Sa forte personnalité lui d'endurer les brimades et de supporter sa nouvelle condition. Mais par de subtiles touches, les auteurs nous rappellent que du haut de ses certitudes, elle n'est qu'une gamine de 13 ans à peine...
Le scénario est solidement charpenté. Entre les tranches de vie (parfois insoutenables) de la maison close, les flash-back efficacement menés et des éléments du complot qui se noue en coulisse contre Lesseps, la narration parallèle est impeccablement menée, conférant un rythme soutenu au récit.

Le dessin dynamique et plein d'élégance de Vincent porte admirablement bien le scénario concocté par Christophe Pelinq (alias Arleston) et Melanÿn. Son style si particulier et les couleurs acidulées de Piero contrastent avec la noirceur du scénario de façon saisissante. Par une curieuse et délicieuse alchimie, l'ensemble fonctionne merveilleusement bien.

Ce second tome est une fois encore de haute tenue. L'histoire s'inscrit fort bien dans l'Histoire, exploitant le contexte historique avec talent. Les personnages mis en scènes sont riches et foisonnants et le personnages de Chimère, à la fois femme de caractère et enfant,
Le Korrigan




Inspiration jeux de rôle

Cette fiche est référencée comme inspi pour 1 jeux de rôle.

Maléfices a pour cadre la France de la Belle Époque (1870-1914), où les superstitions campagnardes et la mode citadine du spiritisme côtoient la pensée scientifique.
Crimes se déroule à la même époque et inscrit dans la tradition des littératures classique, fantastique et horrifique du XIXe siècle.