Haut de page.

Vorpalers sticker
Sword


Fiche descriptive

Heroic-Fantasy

Sword

Tome 1

Sylvain Cordurié

Laci

Simon Champelovier

Soleil productions

08/2012

Chronique

Depuis toujours, les Mercantis imposent leur autorité sur la cité Fangeless. Gouvernant des quartiers entiers, ces maisons marchandes se livrent une guerre sans merci. Tout est bon pour affaiblir ou éliminer la concurrence.
Dans un contexte aussi hostile, il faut savoir se faire respecter et, au besoin, frapper fort. À ce jeu, le clan Frasyld est de loin le mieux armé car il s’offre les services des Vorpalers, des guerriers ayant appartenu à une ancienne unité d’élite et qui sont liés à des armes-démon, les Armes de Graventhal.
Au début de cette histoire, les Mercantis sont contraints de trouver un terrain d’entente. Le Prince Consort va séjourner à Fangeless et il serait fâcheux qu’un incident survienne....
un excellent album!


Un début de saga rythmé et mystérieux
À Elronde, la plus grande place marchande du Nord, les Mercantis ne cessent de se quereller. Les Vorparlers, mercenaires au service de la maison Frasyld, redoutés car possédant des armes-démoniaques qu’eux seuls peuvent, a priori, contrôler, viennent de faire une démonstration de leur puissance contre une famille qui attaquait les convois de leur employeur. Cette vendetta est plutôt malvenue, les Mercantis ayant promis au gouverneur corrompu de la ville de se tenir à carreau le temps de la venue du prince consort Helvanger, afin d’éviter qu’il ne mette son nez dans leurs affaires. Or, il semblerait que Son Altesse ne soit pas motivée par une simple visite de courtoisie. Ce qui l’intéresse, ce sont les armes des Vorparlers, en particulier celle de Gale, réputée comme la plus puissante jamais forgée.

Les talents de conteur de Sylvain Cordurié et son amour pour les récits imaginaires (Acriborea, Ravermoon, Epée de feu,…) ne sont plus à démontrer. Avec Sword, il débute une nouvelle saga de Fantasy qui devrait plaire aux amateurs du genre. Ce premier tome est mené sur un rythme élevé. Le scénariste réalise une revue d’effectif, définit les premiers enjeux, tout en proposant une part d’action non négligeable. Certes, la recette est connue, néanmoins, la qualité des ingrédients et leur utilisation charment et éveillent l’intérêt. Nous avons ici un prince bouffi d’ambition pratiquant la magie noire, des « amazones » aussi belles qu’invincibles, un traître que l’on croyait mort et qui, plus que jamais, n’a de cesse de provoquer la destruction de ses anciens partenaires, des armes magiques – qui par certains aspects peuvent rappeler Stormbringer (voir le cycle d’Elric de Mélniboné de Michaël Moorcock) – des complots et des combats. Le tout est agréablement dosé et offre une mise en bouche équilibrée.

Cette introduction est servie par le dessin de Laci, déjà associé à Sylvain Cordurié sur Céleste noir, Sherlock Holmes & les vampires de Londres ou encore Sherlock Holmes et le Nécronomicon. Si quelques imprécisions apparaissent sur certains visages et sur certaines silhouettes dans les plans larges, le dessinateur fait preuve d’une belle maîtrise dans les scènes de combat et propose des décors remarquables par leur capacité à exprimer l’atmosphère. Sur ce dernier point, les couleurs de Simon Champelovier sont un réel apport de par leur douceur, leur côté « crépusculaire », comme si le soleil de cette contrée ne parvenait pas à s’élever dans le ciel.
mome



Inspiration jeux de rôle

Cette fiche est référencée comme inspi pour 1 jeux de rôle.

Donjon & Dragon est un jeu de rôle médiéval-fantastique créé par E. Gary Gygax et Dave Arneson dans les années 1970. Vous trouverez plus largement dans cette rubrique des oeuvres qui pourront vous servir d'inspiration pour tous jeux médiévaux fantastiques...