Haut de page.

Cœur ardent
Freaks' Squeele [Rouge]


Fiche descriptive

Fantastique

Freaks' Squeele [Rouge]

Tome 1

Florent Maudoux

Sihachakr Sourya

Sihachakr Sourya

Ankama

Label 619

10 décembre 2012

Chroniques

« Tu sais ma fille, une lame est en quelque sorte comme une déesse de la mort. N’oublie jamais qui elle est. Traite-la, ne serait-ce qu’un instant, avec légèreté et mépris... et tu risquerais d’y laisser un doigt. Mais si tu la tiens avec respect, si tu sais en prendre soin... alors elle peut devenir ta meilleure alliée. Une bonne lame ne te trahira jamais.
- Alors les lames sont meilleures que les gens ? »

Découvrez la jeunesse de la mystérieuse Xiong Mao, l’une des héroïnes de Freaks’ Squeele !

C’est un long chemin semé d’embûches qui l’attend, entre super pouvoirs et trahisons dignes des Borgia. Ce périple vers l’âge adulte l’amènera à affronter ses camarades de classe, voire même ses professeurs. Un parcours initiatique hors norme dans le monde des arts martiaux !
un excellent album!


Un spin-off attendu
Freaks' Squeele est une série rafraîchissante née de l’imagination et des crayons agiles de Florent Maudoux. Ses personnages hauts en couleur, son trait dynamique et virevoltant, ses scénarios décalés et originaux prenant place dans une école de super héros mélangeant allégrement superpouvoir et marketing ont fait souffler un vent de nouveauté dans la BD. Cette série l’a d’emblée imposé commun auteur complet et ce dès son premier tome! L’univers riche et foisonnant auquel il a donné vie laissait des zones d’ombres, notamment pour ce qui concerne le passé trouble de Xiong Mao dont l’histoire (sanglante) de la mère avait été dévoilée dans le premier tome de l’excellent Doggybags.

Quoi de mieux qu’un spin-off pour approfondir le sujet et lever le voile sur l’enfance de l’énigmatique Xiong Mao. Pris par la série mère, il a longtemps cherché un dessinateur pouvant mettre en scène cette histoire. Et, plutôt que de chercher un auteur capable d’épouser son style, il a été séduit par le talent de Sihachakr Sourya qui associe un dessin dynamique à une fragilité désarmante qui colle bien au personnage qu’était Xiong Mao enfant. Scénarisé par Florent Maudoux, on y retrouve l’humour, la vivacité et l’inventivité qui fait le charme incroyable de Freaks' Squeele. Le lecteur découvre avec plaisir le passé de l’un des personnages phare de la série mère et entrevoit peu à peu les raisons qui ont poussée Xiong Mao à intégrer Freaks' Squeele. On y découvre une Xiong Mao fragile, qui se cherche et cherche à tracer sa propre voie, son propre chemin. On y découvre une blessure ancienne à l’origine de son caractère trempé comme les lames qu’elle forge et la façon dont elle a été initiée à l’art complexe du flamendo, danse de combat aussi élégante qu’efficace…

Les fans de Freaks' Squeele ne pourront qu’être séduits par ce spin-off et la façon dont le jeune Sihachakr Sourya la met en scène, avec sensibilité et une redoutable efficacité. Pour les autres, ce sera l’occasion de découvrir cette incontournable série qu’est Freaks' Squeele et gageons qu’elle leur donnera une furieuse envie de se plonger dans les cinq tomes qui constituent pour l’heure cette série jubilatoire qui emprunte au meilleur du manga et de la bd franco-belge… Cœur ardent est le premier tome d’un spin-off attendu qui ne déçoit pas, bien au contraire! Pour les fans et les lecteurs curieux de découvrir une série particulièrement rafraîchissante…
Le Korrigan




Inspiration jeux de rôle

Cette fiche est référencée comme inspi pour 1 jeux de rôle.

En 2010, les super-héros arpentent le monde d'Humanydyne depuis bientôt 60 ans, et pendant que certains faisaient les marioles devant les médias de tous les pays en collants spandex, la plupart choisirent de vivre une existence aussi normale que possible, quasiment anonyme. Et parmi ceux-là, la nature humaine (et post-humaine) étant ce qu'elle est, certains choisirent d'agir pour le compte de cartels du crime, de politiciens véreux ou encore d'organisations militaires secrètes. La tension entre humains et "masques" - le surnom donné aux post-humains - ne cessa de croître, jusqu'à forcer la création d'un état autonome et indépendant où se réfugièrent la plupart des super-héros, la Madreselva, dont la capitale, San Sepulcro, est devenu une mégalopole. Mais à San Sepulcro comme dans le reste du monde, loin des caméras et du crépitement des flashs des paparazzi avides de super-images, il faut maintenir l'ordre. Et maintenir l'ordre lorsque le criminel que l'on doit stopper est capable d'éventrer un tank par la pensée relève de la gageure. Gageure qu'assume sans sourciller l'agence Humanydyne, organisme non gouvernemental composé à la fois d'humains et de post-humains. Et parmi eux, les personnages.