Haut de page.

Les Chevaliers qui ne font plus Ni [2/2]
Freaks' Squeele [Couleur]


Fiche descriptive

Fantastique

Freaks' Squeele [Couleur]

Tome 4

Florent Maudoux

Florent Maudoux

Florent Maudoux

Ankama Editions

Label 619

13 Février 2013

Chroniques
Étrange Université [1/2]
magistral et rafraîchissant
Étrange Université [2/2]
un second tome jubilatoire et rafraîchissant
Les Chevaliers qui ne font plus Ni [1/2]
Une série fantastico-humoristique incontournable
Les Chevaliers qui ne font plus Ni [2/2]
fabuleuse série B!

Ombre, Chance et Xiong Mao entament le dernier semestre de leur première année à l’université des héros ! Et ils ne sont pas épargnés par le sadisme des professeurs qui leur imposent un projet de fin d'année délirant. Ils devront se glisser dans la peau de leurs futurs ennemis et échafauder un plan de conquête du monde ! A la clé, une bonne note sur leur bulletin scolaire et un sauf-conduit pour la classe supérieure. Comme si ça ne suffisait pas, ils devront faire face à la sévère concurrence des élèves de l’école Saint-Ange qui ne comptent pas se laisser voler la vedette. Révélations, contes de fée et coups de théâtre, les chevaliers qui font 'Ni' débarquent ! Et ça va saigner !
un excellent album!


fabuleuse série B!
Lorsqu’il découvre le premier album de Freaks' Squeele, le lecteur ne peut qu’être séduit par la qualité du dessin et l’inventivité débridé du scénario… Pourtant, il peut légitimement se demander si Florent Maudoux, le scénariste et dessinateur, parviendra à tenir un rythme si soutenu au fil des albums… Pour ceux qui en doutaient, chaque nouvel album apporte la réponse : oui, il le peut… Car chaque nouvel opus apporte son lot de surprises jubilatoires pour le plus grand plaisir de tous. L’ambiance bonne enfant qui règne dans les albums de Freaks' Squeele, les dialogues savoureux qui émaillent le récit et les situations abracadabrantesques qui s’y déroulent évoquent pour le vénérable rôliste que je suis les parties les plus déjantées auxquelles il m’a été donné de jouer, celle où s’enchaînaient fous rires en cascades et moments de tension sur un rythme effréné…

Le second tome des Chevaliers qui ne font plus Ni ne déroge donc pas à la règle. Ombre, Chance et Xiong Mao peaufinent leur plan machiavélique de conquête du monde et cherchant la recette du bonhomme en pain d’épice et en la mixant avec celle des gâteaux de l’armée de terre pour les rendre icassables (ou presque). Mélangeant allégrement contes (le bonhomme en pain d’épice mais aussi le magicien d’Oz et son homme de fer qui cherche désespérément un cœur), légendes, littérature (le mythe de Frankenstein et de sa créature) et film culte, saupoudrant son récit de multiples références et d’un humour savamment dosé, Florent Maudoux nous livre un scénario pas piqué des hannetons, totalement ravagé et absolument irrésistible! De l’expédition dans les archives labyrinthiques de l’école en passant par les expérimentations culinaires et la révolte des biscuits, le rythme échevelé de l’intrigue happe le lecteur de façon saisissante… Voir cette armée de biscuits s’animer sous nos yeux après qu’Ombre les aie concocté avec amour, les voir se révolter pour prendre le pouvoir sous l’impulsion du premier d’entre eux, tout cela est tout simplement jubilatoire… Quant au cliffhanger final, il s’avère particulièrement bien mené, sur fond de reality show à outrance alors que les élèves de la F.E.A.H. (Faculté des Études Académiques des Héros) commençaient à peine à présenter leurs projets de conquête du monde…

Graphiquement, Florent Maudoux mène une fois de plus sa barque en virtuose. Avec son dessin extrêmement dynamique, remixe du manga et du cinéma hongkongais, il propose des planches d’une impressionnante fluidité, alternant les angles de vue, jouant sur les cadrages pour dynamiser sa mise en scène.

Ce quatrième tome couleur démontre si besoin était l’incroyable virtuosité de cet auteur à l’imagination débordante qui semble avoir digéré de nombreuses influences pour concocter cet univers fantasque et très personnel… Série B magistralement conduite, drôle et iconoclaste Freaks' Squeele est tout simplement irrésistible… C’est peu dire qu’on adore cette série rafraîchissante qui ne ressemble à aucune autre…
Le Korrigan




Inspiration jeux de rôle

Cette fiche est référencée comme inspi pour 1 jeux de rôle.

En 2010, les super-héros arpentent le monde d'Humanydyne depuis bientôt 60 ans, et pendant que certains faisaient les marioles devant les médias de tous les pays en collants spandex, la plupart choisirent de vivre une existence aussi normale que possible, quasiment anonyme. Et parmi ceux-là, la nature humaine (et post-humaine) étant ce qu'elle est, certains choisirent d'agir pour le compte de cartels du crime, de politiciens véreux ou encore d'organisations militaires secrètes. La tension entre humains et "masques" - le surnom donné aux post-humains - ne cessa de croître, jusqu'à forcer la création d'un état autonome et indépendant où se réfugièrent la plupart des super-héros, la Madreselva, dont la capitale, San Sepulcro, est devenu une mégalopole. Mais à San Sepulcro comme dans le reste du monde, loin des caméras et du crépitement des flashs des paparazzi avides de super-images, il faut maintenir l'ordre. Et maintenir l'ordre lorsque le criminel que l'on doit stopper est capable d'éventrer un tank par la pensée relève de la gageure. Gageure qu'assume sans sourciller l'agence Humanydyne, organisme non gouvernemental composé à la fois d'humains et de post-humains. Et parmi eux, les personnages.