Haut de page.

Sois bête et tais-toi !
Sois bête et tais-toi !


Fiche descriptive

Humour

Martin Singer

Martin Singer

Martin Singer

les Editions Poivre & Sel

04 Avril 2013

Chronique
Sois bête et tais-toi !
L'ère de la bêtise

Par solidarité avec un petit dont la mère vient de se faire tuer pour son ivoire, les éléphants décident de commettre un attentat suicide au pays des hommes. C'est le carnage. Une souris, dont l'ami s'est fait trucidé par un piège à fromage, tente de copier le mode opératoire des éléphants. C'est juste une tentative ratée et un suicide inutile. On vit dans un monde cruel et sans pitié, où la bêtise humaine, le désir, la vengeance et l'abus du pouvoir sont rois. Que l'on soit humain ou animal, on est tous logés à la même enseigne : La loi du plus fort. La loi du plus riche. La loi du plus odieux.
un bon album !


L'ère de la bêtise
Martin Singer signe avec Sois bête et tais-toi! une bd mordante et corrosive qui brosse en dix tableaux un portrait au vitriol de notre société contemporaine.

Tout commence avec une variation autour du personnage de Babar, tel qu'il est né de l'imagination de Jean de Brunhoff dans l'entre deux guerre. La scène inaugurale a fait pleurer bon nombre d'enfants, éveillant en eux la peur de perdre un être qui leur est cher. Babar et sa maman s'ébrouent joyeusement dans une marre en compagnie d'autre éléphants. Soudain, une balle tirée par un chasseur avide d'ivoire et d'argent vient foudroyer sa mère adorée... mais au lieu de conte de Brunhoff, Martin Singer imagine une sombre histoire de vengeance où un éléphant kamikaze va se faire exploser au cours d'un concerto pour piano (dont on imagine que les touches sont en ivoire). Scène de carnage qui donne d'emblée la tonalité de l'album...

Les dix scénettes imaginées par l'auteur ont pour fil rouge la bêtise humaine, empruntant parfois les chemins tracés par La Fontaine et ses digressions animalières pour mettre le doigt là où ça fait mal. Ses dialogues sont minimalistes mais ses silences en disent bien plus long. Sobre et efficace, son trait épuré est d'une redoutable efficacité...

Servitudes volontaires, impuissances des faibles, vengeances mesquines ou inutiles et abus de pouvoir sont au menu de cet album drôle mais drôlement sombre qui porte un travers un regard cruel mais acéré sur notre société. L'album évoque l'esprit des Idées Noires de André Franquin avec qui il partage la cruauté et le regard sombre, sinistre et affûté porté sur l'humanité...
Le Korrigan




Inspiration jeux de rôle

Cette fiche n' est référencée comme inspi pour aucun jeux de rôle.