Haut de page.

Biblios
Biblios


Fiche descriptive

Jeux familial

Iello

Steve Finn

David Palumbo

2 à 4

30 mn

janvier 2011

Chronique

A la tête d'un monastère au Moyen Age, vous vous mesurez avec les autres monastères pour avoir la plus belle bibliothèque. Pour constituer votre collection, il vous faudra acquérir les pigments nécessaires à la confection des enluminures, recruter les meilleurs copistes et reproduire les œuvres les plus prisées. Pour cela, vous aurez à votre disposition une quantité d'or limitée. Toute l'astuce sera de vous séparer des éléments de votre collection au bon moment et de payer au plus juste les pièces qui rendront les autres envieux tout en composant avec les caprices des évêques pour parvenir à vos fins.
un bon jeu !


un livre qui tue ou pour lequel on tue...
Biblios est un jeu d’enchères malin doté d’un matériel de très bonne qualité.

Règles et matériel

Biblios se distingue tout d’abord par la grande qualité de son matériel et sa boite élégante ressemblant à un antique grimoire.
un plateau
5 dés de couleur
87 cartes (cartes or pour une valeur de 1 à 3 et cartes catégories. A ces dernières est attribué une lettre, permettant de départager deux joueurs éventuellement exæquo)
Les règles (7 pages au format A5) sont touffues mais claires et limpides.

Déroulement d’une partie


Principe du jeu

A la tête d'un monastère au Moyen Age, vous vous mesurez avec les autres monastères pour avoir la plus belle bibliothèque. Pour constituer votre collection, il vous faudra acquérir les pigments nécessaires à la confection des enluminures, recruter les meilleurs copistes et reproduire les œuvres les plus prisées. Pour cela, vous aurez à votre disposition une quantité d'or limitée. Toute l'astuce sera de vous séparer des éléments de votre collection au bon moment et de payer au plus juste les pièces qui rendront les autres envieux tout en composant avec les caprices des évêques pour parvenir à vos fins.


Mise en place

Les dés sont placés sur la face 3 sur le plateau sur la case de même couleur.
En fonction du nombre de joueurs, un certain nombre de cartes est mis de côté et ne servira pas pour la partie.

Phase de Dons

Au cours de cette phase, les joueurs vont faire l’acquisition de cartes or ou de catégorie.
A son tour de jeu, un joueur pioche autant de carte qu’il y a de joueurs et va au fur et à mesure en attribuer : une à lui-même (face cachée), une à la future pile d’enchère (face cachée) et autant de carte qu’il y a de joueurs (face découverte). Les autres joueurs devant, dans l’ordre du tour, en choisir une. A l’issue du tour d’un joueur, chaque joueur a donc reçu une carte de même que la pile d’enchère.
Si un joueur fait l’acquisition d’une carte église, le jeu est suspendu le temps qu’il en applique les effets (modifier un à deux dés associé à une catégorie de grimoire de un).

Phase d’enchère

Lorsque toutes les cartes ont été attribuées, la pile d’enchère est mélangée et la seconde phase d’enchère peut commencer. Au cours de celle-ci, les joueurs vont vendre des ouvrages pour acquérir de l’or, et dépenser leur or pour en acquérir de nouveaux. Le joueur à gauche du joueur actif enchérit en premier.
Une carte de la pile Enchère est retournée. Si c’est un grimoire ou une carte église, l’enchère s’effectue avec des cartes or. Si c’est une carte or, les enchères porteront sur le nombre de cartes (or ou grimoire) qui seront défaussée face cachée.
A son tour de jeu, un joueur peut se retirer de l’enchère (retrait définitif) ou faire une proposition supérieure à celle du joueur précédent. Le joueur remportant l’enchère paye son écot et empoche la carte. Le joueur suivant le joueur actif devient le joueur actif.



l’Avis de la Rédaction

Biblios est un jeu d’enchère malin plein de charme et de subtilité. Le matériel de jeu (carte épaisse et glacées, boitage élégant, illustrations de qualité, cartes bien pensées) et la thématique du évoquant le Nom de la rose s’avèrent particulièrement attractif. Bien que déstabilisant, le corpus de règle s’avère fort digeste et si la mécanique de la phase de Dons peut paraître au public visé quelque peu déroutante, les premiers tours éclaircissent d’emblée le jeu et les subtilités de cette phase cruciale apparaissent peu à peu. L’attribution des cartes au fur et à mesure de leur pioche est à la fois simple et pervers, introduisant une dose homéopathique de « stop ou encore » tout en permettant au joueur de jouer au tentateur en proposant aux autres joueurs des cartes appartenant à une collection intéressante qui les verra s’échapper durant la phase d’enchère, les incitant à dépenser leur or…
La mécanique d’enchère, fonction de la nature de la carte, s’avère particulièrement subtile et les joueurs devront, tel un collectionneur compulsif, savoir se séparer au bon moment d’un ouvrage peu intéressant pour acquérir plus tard un ouvrage convoité.

Les cartes Eglise qui permettent de modifier la valeur du dé associé à une catégorie s’avèrent être un mécanisme simple et efficace pour accroître ou abaisser la valeur d’une collection où l’on pense être majoritaire ou minoritaire.

Un petit bémol vient perturber ce qui aurait pu être un concert de louange (en grégorien) : quelle bonne idée d’avoir proposé aux joueurs la répartition des différentes cartes, leur permettant d’affiner leurs stratégies en fonction des différentes catégories (dont la somme des valeurs se répartie en deux groupes distincts)… Mais pourquoi les avoir fait figurer dans la boîte (qui peut certes tenir debout) plutôt que sur le plateau de jeu, rendant ces informations capitales plus visibles et donc plus exploitables ?

Doté d’une thématique plus prégnante qu’il n’y parait au prime abord et nonobstant ce petit défaut factuel, Biblos est un jeu d’enchère particulièrement subtil visant aussi bien un public familial qu’un des joueurs confirmés. Biblios fait partie de ces jeux simples et délicieux qui se bonifient avec le temps, tel un grand cru et qu’on aime à ressortir souvent, pour le faire découvrir à un ami…


On aime...

la qualité du matériel
l’idée des deux phases distinctes


On n'aime pas...

Pour plus de lisibilité, la répartition des cartes aurait pu figurer sur le plateau de jeu
Le Korrigan




Inspiration jeux de rôle

Cette fiche n' est référencée comme inspi pour aucun jeux de rôle.