Haut de page.

Bauhaus
Bauhaus


Fiche descriptive

Jeux familial

Edge Entertainment

Jordi Gené, Gregorio Morales

2 à 4

30 mn

juin 2013

Chronique

Bauhaus est un jeu de stratégie, abstrait, inspiré par les formes et couleurs classiques du design Bauhaus.

Dans ce jeu tout autant tactique que stratégique de 2 à 4 joueurs, s’opposent pour le contrôle de zones sur le plateau de jeu. Seul le joueur qui saura gérer ses placements tout en contrariant les mouvements de ses adversaires sera à même de remporter une victoire grâce à la maitrise des mécanismes de Bauhaus.

Essayer Bauhaus avec vos amis ou en famille, et découvrez qui est celui qui maitrise le mieux l’art subtil de Bauhaus.
un bon jeu !


vers le douzième art ?
Bauhaus est un jeu d’inspiration design qui propose aux joueurs de construire des territoires sur un quadrillage…

Règles et matériel

Le matériel très épuré du jeu est constitué de :
un plateau de jeu
8 pions de contrôle par joueurs
66 bâtonnets marqueurs de limites de zones
71 cartes Action
4 cartes Joueur
L’ensemble (plateau et cartes) devra être manipulé avec soin sous peine de s’abîmer rapidement, cartes et plateau semblant bien fragile.
Le design du jeu plaira aux amateurs de matériel minimaliste mais pourra rebuter certains joueurs amateurs de jeux aux illustrations léchées…



Déroulement d’une partie


But du jeu

Les joueurs devront s’efforcer de faire des territoires (fermés)

Mise en place

Chaque joueur prend les pions d’une couleur. Les cartes sont mélangées et 4 d’entre elles sont retournées face visible.

Déroulement

A son tour de jeu, un joueur choisit une carte et en applique les effets. Ces dernières permettent :
poser des barrières (dans une configuration déterminée)
déplacer une barrière
poser un de ses jetons, face symbole visible
déplacer un jeton
échanger deux jetons

Si à l’issue d’un tour un joueur est le seul à posséder un ou plusieurs jetons dans un territoire fermé, il retourne ce ou ces jetons. Dès lors, ce territoire lui appartient : nul ne pourra y mettre ou enlever un jeton ou toucher aux barrières le constituant…

Fin du jeu

Le jeu s’achève lorsqu’aucune carte ne peut être activée.
Chaque joueur compte alors ses points. Seuls comptent les territoires fermés possédés par les joueurs, chacun rapportant à son (unique) propriétaire le nombre de pions multiplié par le nombre de case.
Le joueur ayant le plus de point remporte la partie.

l’Avis de la Rédaction

Les mécanismes de jeu sont aussi épurées que son matériel : simples, les règles s’expliquent en une poignée de minutes mais, comme souvent dans les jeux abstraits, les parties n’en restent pas moins disputées.

Les choix restreints proposés à chaque tour aux joueurs en font un jeu d’opportunité plus qu’un jeu de planification pur et dur. Difficile de concevoir une stratégie à long terme, et d’autant plus que le nombre de joueurs est élevé. A 4 joueurs, les cartes sont quasiment renouvelées lorsque revient notre tour, empêchant dès lors de planifier les tours suivants.

Après une seule partie, on a parfois l’impression de ne pas maîtriser grand-chose mais à l’issue de celle-ci, on comprend plus que jamais que la gourmandise est un bien vilain défaut. Mieux vaut souvent bâtir plusieurs petits territoires que chercher (souvent désespérément) à en conquérir un immense… A moins de jouer avec des adversaires distraits, il est peu probable de parvenir à se tailler un royaume sur le plateau au vu et au su de tout le monde…
Les actions induites par les cartes tirées au hasard semblent s’avérer déterminantes et l’absence de cartes permettant de poser un pion sur le plateau pourra pénaliser lourdement un joueur, condamné à attendre une hypothétique carte, réduisant considérablement son champ d’action.
Néanmoins, et paradoxalement, ce défaut est aussi la grande force du jeu : l’aspect calculatoire et stratégique de bon nombre de jeux abstraits s’estompe devant le hasard des possibilités offertes par les cartes. Bien qu’abstrait, Bauhaus a donc de quoi séduire un large panel de joueurs, y compris ceux qui boudent généralement ce genre de jeux.
Le design du jeu, s’il est surprenant, n’en n’est pas moins envoûtant… Une partie finie évoque des tableaux de Mondrian. Et si le jeu était le douzième art?

Bauhaus est au final un jeu abstrait fort sympathique qui a tous les atouts pour séduire un large public et dont les subtilités et la richesse apparaissent au fil des parties.

On aime...

les règles simples
le design artistique
un jeu riche mais familial
la place du hasard

On n'aime pas...

la place du hasard
Le Korrigan




Vous aimerez si vous avez aimé...


Inspiration jeux de rôle

Cette fiche n' est référencée comme inspi pour aucun jeux de rôle.