Haut de page.

Pix
Pix


Fiche descriptive

Jeux familial

Gameworks

Laurent Escoffier, David Franck

4 à 9

40 mn

2012

Chronique

Faites deviner des mots en les dessinant sur des écrans quadrillés à l’aide de pixels !

Mais attention : les pixels rouges et noirs doivent toujours être alignés et droits et la flèche rouge sert de pointeur pour attirer l’attention sur un élément important du dessin.
Pour marquer des points, vous devrez dessiner vos mots en utilisant moins de pixels que vos équipiers et trouver avant tout le monde les mots dessinés par vos adversaires.

Constituez d’abord plusieurs équipes.
Chaque équipe prend ensuite une carte sur laquelle sont inscrits deux mots à dessiner durant la manche.
Tous les joueurs dessinent en même temps. Le premier joueur qui termine son dessin crie « PIX ! » et retourne le sablier.
Il reste alors 30 secondes aux autres joueurs pour terminer leur dessin.
Dès que le sablier est écoulé, les joueurs comptent le nombre de pixels de leurs dessins. Le joueur de chaque équipe dont l’œuvre comporte le moins de pixels va ensuite dévoiler son œuvre.

Si un joueur trouve le mot représenté, ce dernier et le dessinateur marquent un point.
Chacun passe alors son plateau au joueur à sa gauche. Les groupes changent ainsi à chaque tour.
Une fois que toutes les cartes ont été dessinées puis devinées, c’est la fin de la partie.

Le(s) joueur(s) ayant accumulé le plus de cubes de victoire l’emporte(nt).
un bon jeu !


Pixel Art Ludique
Pix est sans doute ce qui s’est fait plus innovant en matière de dessin depuis le célèbre Pictionary de Rob Angel, avec l’excellent Pictomania de Vlaada Chvátil. Il a une furieux parfum de rétro gaming, ramenant les joueurs aux origines du jeu vidéo, lorsque les sprites étaient constitués de gros pixels, carrés lumineux… Pong et Space Invaders, autant de noms que les moins de trente (quarante ?) ans ne peuvent pas connaître… Le tout s’inscrivant dans la mouvance Pixel Art qui fleurit ça et là sur nos fenêtres…

Règles et matériel

Le matériel, très conceptuel dans sa version originale (boîte cubique sur laquelle sont écrites les règles) est composée de :

180 pixels noirs aimantés
9 pixels rouges
9 flèches rouges
36 cubes Victoire
230 cartes (comportant chacune deux mots associés à deux indices)
1 sablier (de 30 secondes)
9 plateaux individuels (de 4 couleurs différentes)

Le matériel est à la fois original et parfaitement fonctionnel. Nous avons personnellement un petit faible pour la première version du jeu mais la seconde a l’avantage de permettre de ranger plus facilement le matériel (en tous points identiques à la première version)
Déroulement d’une partie


Mise en place

Les plateaux de jeux sont distribuées selon une configuration déterminée par les règles, formant ainsi de deux à quatre équipes.
Chaque joueur reçoit 20 pixels noirs, un rouge et une flèche.
On pioche huit cartes (9 à 6 ou 7 joueurs).

Déroulement d’une manche

Chaque équipe pioche une carte et prend connaissance du premier mot. Simultanément, ils vont s’efforcer de représenter le mot indiqué à l’aide des pixels correctement positionnés sur la grille (seule la flèche peut être posée à la convenance du joueur). Lorsqu’un joueur estime avoir fini, il dit « pix » et retourne le sablier. Les autres joueurs auront alors 30 secondes pour terminer leurs dessins.
On choisit l’une des équipes au hasard. Au sein de cette équipe, chacun compte les pixels utilisés (1 pour les noirs, 4 pour le rouge, 2 pour la flèche. Le joueur ayant utilisé le moins de pixel montre sa plaque et retourne le sablier. Durant son écoulement, les joueurs des autres équipes peuvent proposer plusieurs propositions. Si un joueur trouve le bon mot, lui et le joueur montrant sa plaque marque un point. Sinon, on passe au joueur suivant de la même équipe. Lorsque tous les joueurs d’une équipe ont montré leur plaque sans que personne ne trouve, l’indice est lue et les joueurs peuvent faire d’autres propositions le temps d’un sablier. Seul le joueur ayant trouvé le bon mot marque alors un point… On passe ensuite à une autre équipe et on procède de façon analogue.
On procède de même avec le second mot de la carte puis les joueurs passent leurs écrans au joueur de gauche, créant ainsi de nouvelles équipes. Une nouvelle manche commence alors, avec de nouvelles cartes…


Fin du jeu

A l’issue de la pile de carte, le joueur totalisant le plus de point est déclaré vainqueur.

l’Avis de la Rédaction

Pix est un jeu difficile d’abord mais réellement jubilatoire. Selon les mots, différentes stratégie pourront être mise en œuvre, de la minimaliste (pour pouvoir proposer en premier son dessin) à la plus expressive en passant par le détail ou la généralité. Si on doit faire deviner le mot « volant », on peut s’efforcer de faire un rond avec ses pixels… Mais il peut être plus judicieux de faire une voiture aussi ressemblante que possible et de ce fait de proposer son dessin après un autre joueur de la même « équipe » qui lui a représenté le dit volant… Les deux dessins étant visible à votre tour, il y a fort à parier que les autres joueurs identifieront le sibyllin volant du premier joueur, vous faisant marquer ainsi un point…

L’idée des équipes fluctuantes fonctionne ici à merveille, bien que le terme équipe soit quelque peu usurpé puisque chacun joue pour soit…

Au chapitre des regrets, la police de caractère utilisée, très pixellisée (design oblige) gène quelque peu la lecture pour les anciens cédant peu aux charmes désuets des premières heures du jeu vidéo…

Nonobstant ce petit défaut, somme toute assez mineur, Pix est un jeu d’ambiance rythmé, malin et pour le moins original drôle et sans temps mort…

On aime...

le concept qui renouvelle le genre
un jeu sans temps mort
le rythme du jeu

On n'aime pas...

la police utilisée pour les cartes
la relative difficulté du jeu
Le Korrigan




Inspiration jeux de rôle

Cette fiche n' est référencée comme inspi pour aucun jeux de rôle.