Haut de page.

À la guerre comme à la paix
Jeanne la Pucelle



Fiche descriptive

Histoire

Jeanne la Pucelle

Tome 2

Fabrice Hadjadj

Jean-François Cellier

Nicolas Bastide

Soleil

17 Juin 2014


13€95

9782302038387

Chronique
À la guerre comme à la paix
La femme derrière le mythe

Avril 1429-mai 1430. À peine plus d'une année pour la campagne guerrière la plus extraordinaire de l'Histoire de France.

Une petite bergère arrive à la cour du dauphin Charles ; et cette vierge pucelle se jette bientôt dans la mêlée des soudards ; cette jeune fille en habit d'homme se retrouve à la tête d'une armée. Des régiments entiers de gros bras n'avaient pas suffi à repousser l'envahisseur, et voici qu'une demoiselle, sur qui personne n'aurait même eu l'idée de parier, renverse la balance, change la donne, y introduit l'impondérable - ce qui ne pèse rien et qui transforme tout : la grâce.

C'est donc ici la suite des aventures de Jeanne d'Arc, l'épisode des batailles. On y verra son corps exciter, malgré elle, la convoitise au milieu des troupes masculines ; on y verra son coeur changer cette convoitise en courage pour charger l'ennemi et délivrer Orléans. Bientôt, la voie s'ouvre au milieu des soldats, et Jeanne conduit le dauphin à Reims, pour l'y faire sacrer roi.

C'est la plus haute gloire de la monarchie française, et c'est aussi son plus profond abaissement : si son pouvoir vient de Dieu, c'est en passant par une fille du peuple - par le ralliement qui vient des humbles. Le nouveau roi Charles VII le comprend assez vite : à peine a-t-il gagné sa couronne qu'il s'efforce de changer la mystique en politique. Et celle qui fut son marchepied pour le trône, Jeanne, lui apparaît désormais comme un obstacle.
un bon album !


La femme derrière le mythe
Jeanne d’Arc est l’une des figures emblématiques de l’histoire de France. Par son action et son inébranlable foi, elle a dit-on bouté les anglais hors du royaume, mettant un terme à la Guerre de Cent ans. D’un point de vue strictement historique, le mythe johannique est à nuancer et à relativiser mais elle a indéniablement marqué son époque et attisé les fantasmes, du sang royal qui coulerait dans ses veines en passant par sa canonisation, le mythe de la survivance ou sa récupération par l’extrême droite…
Jeanne la Pucelle, planche du tome 2 © Soleil / Cellier / Hadjadj / Bastide Fabrice Hadjadj et Jean-François Cellier s’emparent de ce personnage pour nous en livrer une chronique captivante et historiquement crédible…

Ce second tome se centre sur l’épopée proprement dite. De février 1429 où elle reconnaît le Gentil Dauphin à Chinon jusqu’à mai 1430 où elle est capturée par les Bourguignons à Compiègne, elle aura en quelques mois délivré Orléans et fait sacrer le Roi en la cathédrale de Reims… Mais, sitôt devenu Roi, Charles VII se détourne d’elle, voulait renforcer politiquement le pouvoir acquis par le mysticisme de Jeanne…

Fabrice Hadjadj a tissé un récit historique faisant la part belle aux femmes. Il y a Sainte Catherine et Sainte Marguerite dont les voix guident et conseillent Jeanne, mais aussi Marie d'Anjou qui pousse son mari de Dauphin, indécis et craintif doutant de sa légitimité, à aller de l’avant ou la femme de Lyonnel de Wandonne qui captura Jeanne d’Arc devant Compiègne avant de la vendre au Duc de Bedford, et aussi, bien évidemment, Jeanne que le lecteur suit de l’enfance au bûcher… Jeanne la Pucelle, planche du tome 2 © Soleil / Cellier / Hadjadj / BastideMystique inspirée pas ses voix qui lui commandent ses actions, elle va, par son courage et son inébranlable foi, entrer dans l’histoire, suscitant désir et convoitise avant d’insuffler le courage à ses hommes par ses tirades enflammées et inspirées… Le sacre du Roi à Reims va marquer l’apogée de son épopée, avant que sa capture ne cèle son destin, la conduisant en prison puis au procès, pour achever son histoire à Rouen, dans les braises ardentes du bûcher ou elle fut brûlée comme relaps…

Le dessin de Jean-François Cellier, plonge le lecteur au cœur au début du quinzième siècle, alors que la Guerre de Cent ans touchait à sa fin. La mise en couleur plein de subtilité de Nicolas Bastide laisse transparaître le crayonné, conférant aux planches toute leur charme et toute leur force.

Avec Jeanne la Pucelle, Fabrice Hadjadj Jean-François Cellier nous livrent une vision pleine de mysticisme et d’humanité de ce personnage historique complexe et tourmenté dont la vie, brève et fulgurante, n’a pas fini d’inspirer romanciers et scénaristes… Ce second et avant-dernier tome de la série retranscrit avec justesse cette rude époque qui fut le siècle de Jeanne…
Le Korrigan




Inspiration jeux de rôle

Cette fiche n' est référencée comme inspi pour aucun jeux de rôle.